One soul can hide another…

 

(Réédition)

 

Track : Stéphan Eicher –  Two people are in a romm

 

 

AME SOEUR

Si tu poses doucement, tout doucement ta petite main sur la mienne avec une infinie tendresse,

Si tu effleures ma colère – comme ma joie – du bout de tes lèvres et du fond de ton être,

Si tu cherches dans la profondeur de mon regard les battements de ton cœur,

Alors dans le fond de mon âme tu élèveras un amour sans faille au nom d’une innocence retrouvée et d’une volupté partagée.

Si tu me susurres à l’oreille des mots doux tuant maux, peurs et rancœurs,

Si tu danses pieds nus sur les flammes rougeoyantes de ta vie,

Si tu aimes sans chagrin sans refrain sans regret sans attache et en absolue liberté,

Alors dans le fond de ton âme tu m’y découvriras t’attendant depuis une éternité, t’espérant depuis des siècles, te désirant depuis toujours.

Si tu regardes bien plus loin que la tristesse de tous ces petits matins gris sans vie sans chaleur ni saveur,

Si je regarde bien au-delà de la tristesse de tous ces jours volés, de tous ces instants à tout jamais perdus, de tous ces cheveux gris,

Si d’un revers de la main nous balayons ensemble les débris d’un passé à tout jamais révolu,

Alors dans le fond de notre âme tu bâtiras un empire, un royaume, notre maison sur un sol fertile.

Si enfin tu rêves  d’une nuit de paix, d’une journée de rêve et d’un soir de printemps,

Si dans la chambre des secrets nous nous endormons l’un contre l’autre, respirant le parfum d’un instant hors du temps,

Si l’un près de l’autre, d’un pas léger, nous nous promenons l’hiver comme l’été sur la grève de la vie,

Alors dans le fond de ton âme tu y trouveras toujours la mienne, ton âme sœur.

John Ibonoco

 

 

 

Track : Stéphan Eicher –  Two people are in a romm

 

 

SOUL MATE

If you put your little hand softly, very softly on mine with infinite tenderness,

If you touch my anger – like my joy – with the tip of your lips and from the depths of your being,

If you look deep into my eyes for the beating of your heart,

Then in the depths of my soul you will raise up a love without fault in the name of a found innocence and a shared voluptuousness.

If you whisper in my ear sweet words killing aches, fears and resentments,

If you dance barefoot on the glowing flames of your life,

If you love without sorrow without chorus without regret without attachment and in absolute freedom,

Then in the depths of your soul you will discover me there waiting for you for an eternity, hoping for centuries, wishing for you forever.

If you look much further than the sadness of all those grey mornings without life, without warmth or flavor,

If I look beyond the sadness of all those stolen days, all those moments forever lost, all those grey hair,

If with a wave of our hands we sweep away together the debris of a past that is gone forever,

Then in the depths of our souls you will build an empire, a kingdom, our house on fertile soil.

If you finally dream of a night of peace, a day of dreams and a spring evening,

If in the Chamber of Secrets we fall asleep against each other, breathing in the perfume of a timeless moment,

If we walk close to each other, with a light step, we walk in winter and summer on the life strike,

Then in the depths of your soul you will always find mine, your soul mate.

John Ibonoco

13 commentaires Ajouter un commentaire

  1. gibulène dit :

    c’est beau ! je l’avais peut être déjà lu mais je redécouvre.! belle fin de journée John

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Hélène,

      A lire et à relire.

      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Chat voyageur

      Aimé par 1 personne

  2. Encore une fois, ces mots m’émeuvent et me touchent profondément. Ton texte est magnifique, John ! Tu le sais, je l’ai imprimé lors d’une précédente parution et je le relis de temps en temps.

    En plus, Eicher en fond sonore ! C’est le package parfait 👍😊

    Merci pour ce moment suspendu, aérien, plexus ouvert et smile épanoui.

    Je t’embrasse, John et te souhaite de magnifiques journées et une inspiration au zénith ☺️

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Dom,

      J’ai effectivement noté que tu m’avais dit que tu avais imprimé mon texte. Alors, come tu me l’avais conseillé, je l’ai réédité. C’est vrai que parfois, on arrive à écrire quelque lignes plus intenses que d’autres. Et il faut attendre longtemps avant de retrouver une même sensibilité dans les mots.

      Amitiés et bises Dom. Passe une très belle journée, pleine de joie.

      John

      Aimé par 1 personne

      1. Les mots sont à l’intérieur de nous. Ils attendent le bon moment pour entrer en contact avec le présent. C’est pour cela qu’il faut toujours leur laisser la porte entrouverte 🙂
        L’encre de ta plume est pleine de talents, John.
        A bientôt !
        Biz et amitié.

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Merci Dom, sincèrement.
          Je laisserai toujours la porte entrouverte. J’aime écrire et partager. Le partage et la transmission sont pour moi deux actes et deux valeurs essentiels. Et j’apprécie également nos échanges.
          Biz Dom
          John

          Aimé par 1 personne

        2. et je m’en réjouis, car moi aussi 🙂 j’aime écrire, lire et partager !

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          Bonne journée Dom 😃
          Bizzz
          John

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s