A Sunday with the Fours Preps

L’été arrive, il fait beau, il fait bon, même déjà trop chaud pour la saison. Allez ! Tout le monde dehors ! Il est temps d’aller à la plage !!! Et il me trotte dans la tête -depuis quelques jours – cet air tout droit sorti de la fin des années 50. Un p’tit air léger, frais, joyeux où amour d’été et insouciance mêlent leur corps pour t’inviter loin d’ici, là-bas, tout là-bas sur l’île de Santa Catalina…

Et j’en profite aujourd’hui pour saluer Marie des Vignes, Dom de: Les petits bla-bla de Dom, Hélène (Gibulène), Jean-Louis de Tout l’opéra ou presque, Karouge, Patrick Bataille Paul Vincent Cannon, Dandanjean, Phil Perkins, Carnets Paresseux, et tant d’autres amis de la blogosphère… « 

John Ibonoco

Twenty-Six Miles

The Four Preps- Twenty Six Miles (1958)
The Four Preps- Twenty Six Miles (1958)

Vingt-six miles à travers la mer
Santa Catalina m’attend,
Santa Catalina, l’île de la romance,
de l’amour, de l’amour, de l’amour
.

De l’eau tout autour d’elle, partout,
des arbres tropicaux et l’air salé,
mais pour moi, ce qui m’attend, c’est la romance.
Elle semble si lointaine, à vingt-six miles de là, se reposant dans l’eau sereinement.
Je travaillerais pour n’importe qui, même la marine, qui me ferait flotter jusqu’à mon île de rêve.
Vingt-six miles, si proches et pourtant si lointains.
Je nagerais avec juste des nageoires et ma guitare.

Je peux laisser les nageoires mais j’aurai besoin de la guitare
pour la romance, la romance, la romance, la romance.
Vingt-six miles à travers la mer
Santa Catalina m’attend,
Santa Catalina, l’île de la romance,
de la romance, de la romance, de la romance.
De l’eau tout autour d’elle, partout,
des arbres tropicaux et l’air salé,
mais pour moi, ce qui m’attend, c’est la romance.
Un paradis tropical dans l’océan, couvert d’arbres et de filles
.

Si je dois nager, je le ferai jusqu’à ce que je contemple les perles de cette île.
Quarante kilomètres dans un vieux bateau qui prend l’eau,
N’importe quel vieux truc qui reste à flot.
Quand nous arriverons, nous ferons tous la promotion de la romance, de la romance, de la romance…

The Four Preps est un quartet de musique populaire américaine fondé vers 1956 par quatre étudiants à la Hollywood High School : Bruce Belland, Ed Cobb, Marv Ingram et Glen A. Larson (était également un célèbre, producteur de télévision, scénariste et réalisateur américain). Dans les années 1950, 1960 et 1970, le groupe a enregistré huit singles d’or et trois albums d’or. Leurs tubes qui se sont vendues à des millions d’exemplaires : « 26 Miles (Santa Catalina) », « Big Man », « Lazy Summer Night » et « Down by the Station »

Summer is coming, the weather is nice, it is even too hot for the season. Let’s go! Everybody out! It’s time to go to the beach! And it’s been playing in my head -for a few days- this air straight out of the end of the 50s. A little light, fresh, joyful air where summer love and carefreeness mix their bodies to invite you far from here, over there, all over there on the island of Santa Catalina…

And I take the opportunity today to greet Marie des Vignes, Dom de: Les petits bla-bla de Dom, Hélène (Gibulène), Jean-Louis de Tout l’opéra ou presque, Karouge, Patrick Bataille Paul Vincent Cannon, Dandanjean, Phil Perkins, Carnets Paresseux, and so many other friends of the blogosphere… « 

John Ibonoco

Twenty-Six Miles

The Four Preps- Twenty Six Miles (1958)
The Four Preps- Twenty Six Miles (1958)

Twenty-six miles across the sea
Santa Catalina is a-waitin’ for me,
Santa Catalina, the island of romance,
romance, romance, romance.


Water all around it ev’rywhere,
tropical trees and the salty air,
but for me the thing that’s a-waitin’ there’s romance.
It seems so distant, twenty-six miles away, restin’ in the water serene.
I’d work for anyone, even the Navy, who would float me to my island dream.
Twenty-six miles, so near, yet far.
I’d swim with just some water wings and my guitar.


I can leave the wings but I’ll need the guitar
for romance, romance, romance, romance.
Twenty-six miles across the sea
Santa Catalina is a-waitin’ for me,
Santa Catalina, the island of romance,
romance, romance, romance.
Water all around it ev’rywhere,
tropical trees and the salty air,
but for me the thing that’s a-waitin’ there’s romance.
A tropical heaven out in the ocean covered with trees and girls.


If I have to swim I’d do it forever till I’m gazin’ on those island pearls.
Forty kilometers in a leaky old boat,
Any old thing that’ll stay afloat.
When we arrive we’ll all promote romance, romance, romance

The Four Preps is an American popular music quartet founded around 1956 by four students at Hollywood High School: Bruce Belland, Ed Cobb, Marv Ingram and Glen A. Larson (was also a famous, American television producer, screenwriter and director). In the 1950s, 1960s and 1970s, the group recorded eight gold singles and three gold albums. Their hits that sold millions of copies: « 26 Miles (Santa Catalina) », « Big Man », « Lazy Summer Night » and « Down by the Station »…

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. L’été acommencé tôt cette année ! Il fait déjà très chaud. Jolie chanson, bien rythmée.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Marie-Christine,

      J’ai oublié de te faire un clin d’œil en intro de mon billet d’aujourd’hui. Alors, j’en profite pour te saluer et te dire que j’apprécie tes nombreux passages réguliers sur mon blog.
      Amitiés
      John

      J’aime

  2. gibulène dit :

    merci de ce salut amical de blogocopinaute John c’est gentil ! 1958, ddes musiques qui fleurissaient à la radio, j’avais 8 ans !!! c’est fou comme un fond sonore peut faire remonter des souvenirs ou des ambiances ! La région Lyonnaise n’est pas épargnée par la chaleur. Du côté de Marseille nous la subissons de plein fouet. Il faut encore tenir 3 mois minimum, prenons de l’élan ! bisous et bonne semaine

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Hélène.
      La musique est une belle madelaine de Proust.
      A Lyon, il a fait très chaud. Ce dimanche, il fait meilleur aujourd’hui.
      Allez Hélène ! C’est parti ! Tous à la plage !
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  3. marie dit :

    Merci John, j’aime cette chanson, et oui voici l’été, cela ne change rien pour moi qui suis en vacances toute l’année dans mon petit village, le même où je passais mes vacances enfant! merci pour ton clin d’oeil, j’ai apprécié ce geste de parfait « gentleman » bisous MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Je t’en prie Marie. Cela m’a fait plaisir 😀.
      Bisous
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  4. marie dit :

    A reblogué ceci sur Marie des vigneset a ajouté:
    Merci John, j’adore cette chanson, je l’ai maintenant dans la tête pour l’après-midi , je vais « swinger en rythme » avec mes clubs ce golf bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Je t’en prie Marie.
      Passe une belle soirée
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  5. Hello John ! C’est doux, délicieusement retro, un petit voyage dans le temps 🙂 Je n’avais jamais entendu (en même temps je n’étais pas encore née) et j’apprécie pourtant le rythme et les voix. Une découverte musicale ! Encore ! J’aime ça 🙂
    Merci pour le petit bonjour. Ça me touche beaucoup !
    Biz et à bientôt ! Excellente semaine à toi, John !
    Dom

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Je t’en prie Dom. J’adore les découvertes musicales, les musiques d’hier et d’aujourd’hui.
      Passe une belle semaine Dom. .
      Amitiés
      Biz
      John

      Aimé par 1 personne

Répondre à gibulène Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s