A Sunday with Stan Getz…

le

Aujourd’hui, j’ai convoqué mon ami Stan pour qu’il nous fasse entendre la voix cuivrée de son sax ténor, la chaleur de ses notes flottant dans l’air d’un dimanche tranquille sur des rythmes quasi hypnotiques. Stan, mon ami, vas-y ! joue ! joue ! joue ! Emmène-nous en Tunisie avec cette superbe reprise de A Night in Tunisia. Parle-nous de toi, du monde, de ton monde et des gens au travers de ce sublime titre de People Time... « 

John Ibonoco

A Night in Tunisia

A Night in Tunisia – initialement appelé Interlude – est un titre de Dizzy Gillespie datant de 1942. Il aurait composé ce morceau lors d’une pause pendant une séance de répétition. Selon les mémoires de Dizzy Gillespie : To Be or Not to Bop : Memoirs of Dizzy Gillespie, 1979, ce dernier assis au piano, jouait des d’accords lorsqu’il a remarqué que les notes des accords formaient une mélodie avec une touche latine/orientale. En ajoutant un rythme de style bebop à la mélodie, Gillespie a créé « Night in Tunisia ». Ce titre est devenu depuis un standard de jazz. Il a été maintes fois repris et dans de nombreux styles – et notamment en 1955 par Stan Getz.

Stan Getz – Night in Tunisia

Stanley Gayetzsky, Stan Getz (1927 – 1991) dit The Sound – en raison de sa sonorité exceptionnelle, à la fois chaleureuse, profonde et aérienne – , chef de file de l’école cool, est un saxophoniste américain d’origine juive ukrainienne considéré comme l’un des plus grands joueurs de saxophone ténor de jazz et comme l’un des principaux musiciens blancs du jazz. Toute sa vie, il luttera contre son addiction à la drogue. Atteint d’un cancer du foie, il refusera toute chimiothérapie et mourra à l’âge de 64 ans le 6 juin 1991, après avoir légué à la postérité son oeuvre finale, People Time, mars 1991, empreinte de son génie et de sa propre agonie dans la douleur.

People Time – Stan Getz And Kenny Barron (1990)

Today, I’ve summoned my friend Stan to let us hear the brassy voice of his tenor sax, the warmth of his notes floating in the air of a quiet Sunday on almost hypnotic rhythms. Stan, my friend, go ahead! play! play! play! Take us to Tunisia with this superb cover of A Night in Tunisia. Tell us about yourself, the world, your world and the people through this sublime track from People Time… « 

John Ibonoco

A Night in Tunisia

A Night in Tunisia – originally called Interlude – is a song by Dizzy Gillespie from 1942. He is said to have composed this piece during a break in a rehearsal session. According to Dizzy Gillespie’s memoir, To Be or Not to Bop: Memoirs of Dizzy Gillespie, 1979, he was sitting at the piano playing chords when he noticed that the notes of the chords formed a melody with a Latin/Eastern feel. By adding a bebop style rhythm to the melodywith a Latin/Oriental feel. By adding a bebop-style rhythm to the melody, Gillespie created « Night in Tunisia. This song has since become a jazz standard. It has been covered many times and in many styles – most notably in 1955 by Stan Getz.

Stan Getz – Night in Tunisia

Stanley Gayetzsky, Stan Getz (1927 – 1991) known as The Sound – because of his exceptional sound, both warm, deep and airy – , leader of the cool school, is an American saxophonist of Ukrainian Jewish origin considered as one of the greatest tenor saxophone players in jazz and as one of the main white musicians of jazz. All his life, he will fight against his addiction to drugs. Stricken with liver cancer, he refused all chemotherapy and died at the age of 64 on June 6, 1991, after having bequeathed to posterity his final work, People Time, March 1991, marked by his genius and his own agony in pain.

People Time – Stan Getz And Kenny Barron (1990)

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. giselefayet dit :

    Merci pour ce superbe moment musical de ce dimanche
    Bonne journée .

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Je t’en prie Gisèle. Passe un excellent dimanche.
      Bon après-midi
      John

      J’aime

  2. gibulène dit :

    l’excellence ! un petit penchant pour Desafinado dans son album Jazz Samba avec Charlie Byrd et The Girl from Ipanema avec Jobim/Gilberto……….
    Un artiste à écouter ans modération le soir au coin du feu……… ou ailleurs 🙂 bonne fin de dimanche John

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Hélène,
      C’est bien dit :  » un artiste à écouter sans modération… ». Et quel son ! Moi qui aime le sax et qui en ai fait pendant des années, je n’ai pas toujours apprécié le son de certains jazzmen, mais le sien…
      Bon dimanche Hélène.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Gracias amigo. Que tengas una buena tarde de domingo

      J’aime

  3. briceauffoy dit :

    Stan the sound ! Dans la lignée des sax tenor qui ont suivi Lester Young, ceux que je préfère.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Lester Young, un grand nom également du jazz ayant influencé Mister Stan Getz

      J’aime

  4. Belle musique et belle histoire de la création de ce morceau de musique.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s