What sadness! But what sadness!

« Des jeunes gens antisémites, ça existe donc cela ? Il y a donc des cerveaux neufs, des âmes neuves, que cet imbécile poison a déjà déséquilibrés ? Quelle tristesse, quelle inquiétude, pour le vingtième siècle qui va s’ouvrir ! »

Émile Zola (1840 -1902) in Lettre à la jeunesse, 1897, est un romancier, nouvelliste et journaliste français. Il est considéré aujourd’hui comme l’un des romanciers français le plus connu et le plus publié au monde. Ses œuvres – dont Les Rougon-Macquart – seront adaptées de nombreuses fois au cinéma ou à la télévision. On pensera notamment à Germinal réalisé par Claude Berri en 1993 avec le chanteur Renaud dans le rôle d’Etienne Lantier et de Miou-Miou dans celui de la Maheude. Vers la fin de sa vie, il signera dans le journal L’Aurore, un article devenu depuis célèbre : « J’accuse… ! » pour la défense du capitaine Dreyfus. Zola mourra d’une intoxication au monoxyde de carbone, aujourd’hui, certains parlent même d’assassinat. La fin tragique de ce grand écrivain n’aurait donc pas encore livré tous ses mystères…

« Anti-Semitic young people, is there such a thing? So there are new brains, new souls, that this poisonous fool (antisemitism) has already unbalanced? What sadness, what anxiety, for the twentieth century that is about to begin! « 

Émile Zola (1840 -1902) in Lettre à la jeunesse, 1897 is a French novelist, short story writer and journalist. He is considered today as one of the most famous and most published French novelists in the world. His works – including Les Rougon-Macquart – will be adapted many times for cinema or television. We will think in particular of the film Germinal directed by Claude Berri in 1993 with the singer Renaud in the role of Etienne Lantier and Miou-Miou in the role of Maheude. Towards the end of his life, he wrote an article in the newspaper L’Aurore, which has since become famous: « I accuse…! « in the defense of Captain Dreyfus. Zola will die of carbon monoxide poisoning, today, some even speak of murder. The tragic end of this great writer has not yet revealed all his mysteries….

12 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    L’antisémitisme : sans doute une maladie de cerveau qui hélas traverse le temps et les générations. Hélas.

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Un mal qui traverse les époques, qui changent parfois de forme, un mal bien difficile à éradiquer

      Aimé par 2 personnes

  2. 120 ans plus tard, on y est toujours !
    Bonne journée (quand même), John.

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Jean-Louis,
      Effectivement, il y a comme un truc qui tourne en boucle.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  3. juliette dit :

    Les cerveaux malades de méchantes gens existeront toujours …et ça fait encore très peur au vingt et unième siècle
    Bise John

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Je pense que ce genre de haine ne partira jamais.

      Aimé par 2 personnes

  4. Il y aura toujours des gens pour trouver un point de focalisation pour leur haine, rien ne change…

    Aimé par 2 personnes

  5. Arielle dit :

    Antisémitisme et tout le reste…. cela n’a fait qu’empirer… il y a de quoi le faire se retourner dans sa tombe !!! Quelle tristesse….

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      L’odeur des idées nauséabondes peur rester imprégnée très longtemps et se transmettre de génération en génération.

      Aimé par 1 personne

  6. colettedc dit :

    Il est ouvert, ce siècle, et l’autre s’avance ; cela a-t-il changé depuis, j’en doute !!!
    Bon dimanche tout entier, John,
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      Malgré tout, des lois ont été votées pour sanctionner des comportements qui ne l’étaient pas auparavant. Les habitudes évoluent : certes pas toujours en mieux.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s