To my son

le

(Réédition)

A MON FILS

 » Ce texte est un poème adressé par une mère qui prie pour son fils partant pour la Chine, en 733. »

Le cerf qui cherche pour compagne
Le lespédèze d’automne1
N’a qu’un unique faon,
Dit-on.
Mon fils, unique
Comme le petit cerf,
Partant pour un voyage
Où il n’aura qu’un oreiller de fortune,
Des annelets de bambou
J’ai enfilés en grand nombre2,
Sur les jarres de saké d’offrande
J’ai tendu des étoffes de mûriers
Et j’en ai fait hommage aux dieux
Pour que mon fils aimé
Fasse un voyage heureux
.

Auteur anonyme, Japon, au VIIIéme siècle, in Anthologie de la ppésie japonaise classique, nrf, Poésie, Editions Gallimard, 1988, pp. 75.

1 Cet épithète poétique a peut-être pour origine le fait que le cerf va volontiers dans les landes remplies à l’automne de lespédèzes en fleur. (Lespédèze : arbuste mesurant jusqu’à deux mètres de haut et fleurissant à l’automne).
2 En retirant la moelle de sections de bambou que l’on enfilait, on en faisait une sorte d’amulette.

TO MY SON

« This text is a poem addressed by a mother praying for her son leaving for China in 733 ».

The deer looking for a companion
The autumn lespedezi1
Has only one fawn,
So they say.
My son, the only one
Like the little deer,
Leaving for a trip
Where he will have only a makeshift pillow,
Bamboo rings
I put on a lot2,
On the jars of sake offering
I stretched mulberry tree fabrics
And I paid homage to the gods.
So that my beloved son
Have a happy trip.

Anonymous author, Japon, au VIIIéme siècle, in Anthologie de la ppésie japonaise classique, nrf, Poésie, Editions Gallimard, 1988, pp. 75.

1 This poetic epithet may have its origin in the fact that the deer willingly goes to the moors filled in autumn with flowering lespedezes (Lespedezes: a shrub measuring up to two meters high and flowering in autumn).
2 By removing the marrow from sections of bamboo that were put on, it was made into a kind of amulet.

13 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Maux&Cris dit :

    Superbe ce poème !
    Belle journée John.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Régis. Belle soirée.

      Aimé par 1 personne

  2. princecranoir dit :

    Anonyme mais talentueux.se

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      De beaux vers en effet. De la belle poésie japonaise antique

      Aimé par 1 personne

  3. marie dit :

    Bonjour John un très beau poème, avant de le lire jusqu’au bout j’ai eu peur que le fils soit parti pour ce pays d’où personne ne revient. Ce lundi mon humeur et mes pensées sont aussi sombres que le ciel , cela va passer, c’est juste une parenthèse. Bon après-midi bisous MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Voyons Marie. Essaie de sourire un peu et ta bonne humeur reviendra. Novembre est bientôt terminé, vive la magie de Noël 😉.
      Amitiés
      John

      Aimé par 2 personnes

  4. marie dit :

    Bonsoir John sans doute as-tu raison mais d’un naturel pessimiste je dois lutter quotidiennement pour voir le verre à moitié plein, c’est dans mes gènes, je pense que cela date même d’avant ma naissance , ma mère m’attendait et mon père était au front, cela a du joué, je n’arrive pas à me débarrasser de ces souvenirs de guerre quand j’entends une sirène aussitôt je replonge dans la cave pendant le bombardement de La Chapelle , bref, je te souhaite une bonne soirée Bisous MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Tu as les mêmes « réflexes » que ma mère. Je connais beaucoup de personnes nées avant ou pendant la guerre qui restent marquées par des situations, des sons… La sirène, les abris, tout cela est un traumatisme. Mais tu as certainement eu une belle vie ensuite. Alors, le bonheur était et est au rendez-vous. Pour vivre avec tes souvenirs, as-tu essayé l’hypnose avec un spécialiste ?
      Bisous Marie et belle soirée.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  5. marie dit :

    Bonjour John oui j’ai déjà essayé mais la thérapeute bien que très gentille ne m’a pas semblé très professionnelle, j’ai fait aussi il y a quelques années un stage’d’hipnose, cela m’avait bien plu, j’avais les clés pour me mettre en état d’hypnose et je m’en sers quelque fois mais il faudrait pratiquer. Bisous bonne journée MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Il faudrait peut-être songer à en voir une autre. Et il y a certainement d’autres techniques ou méthodes.
      Bisous
      John

      Aimé par 1 personne

  6. marie dit :

    Sans doute, je verrais cela l’année prochaine, l’ennui c’est que je dois faire des KMs pour aller à Troyes et l’hiver j’ai 13 kms de route qui ne sont pas salés et le verglas y est fréquent bisous bonne matinée MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Il n’y a pas d’urgence Marie.
      Bisous
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s