Today? I’m waiting for my hairdresser !

MOBY – Dream About Me 

LA RÊVEUSE.

Elle rêve, la jeune femme !
L’œil alangui, les bras pendants,
Elle rêve, elle entend son âme,
Son âme qui chante au dedans.

Tout l’orchestre de ses vingt ans,
Clavier d’or aux notes de flamme,
Lui dit une joyeuse gamme
Sur la clef d’amour du printemps…

La rêveuse leva la tête,
Puis la penchant sur son poète,
S’en fut, lui murmurant tout bas :

« Ami, je rêve ; ami, je pleure ;
« Ami, je songe que c’est l’heure…
« Et que mon coiffeur ne vient pas. »

Alphonse Daudet (1840 – 1897) in LES AMOUREUSES, POESIES, 1958, pp. 12-13., est un écrivain, romancier, nouvelliste, dramaturge, poète, romancier, scénariste et auteur dramatique français. En 1870, il serait fait chevalier de la Légion d’honneur‎ puis officier en 1886. Malgré sa proximité avec Emile Zola, il mourra en 1897 en ayant clairement fait part des ses convictions anti-. Son antisémitisme est d’ailleurs aujourd’hui connue. C’est ainsi qu’il aidera Édouard Drumont, journaliste et polémiste, à publier La France juive – violent pamphlet.

MOBY – Dream About Me 

THE DREAMER GIRL.

She dreams, the young woman!
The languid eye, the hanging arms,
She dreams, she hears her soul,
Her soul singing inside.

All the orchestra of her twenty years,
Golden keyboard with notes of flame,
Tells her a joyful scale
On the key of love of spring…

The dreamer girl raised her head,
Then leaning it on her poet,
Went away, whispering to him softly:

« Friend, I dream; friend, I cry;
« Friend, I think that it is time…
 » And that my barber does not come. « 

Alphonse Daudet (1840 – 1897) in LES AMOUREUSES, POESIES, 1958, pp. 12-13., was a French writer, novelist, short story writer, playwright, poet, screenwriter and playwright. In 1870, he would be made a knight of the Legion of Honor and then an officer in 1886. Despite his closeness to Emile Zola, he died in 1897 having made clear his anti-Dreyfusard convictions. His anti-Semitism is known today. Thus, he helped Édouard Drumont, journalist and polemicist, to publish La France juive – a violent pamphlet.

6 commentaires Ajouter un commentaire

    1. ibonoco dit :

      Thank You.
      Take care
      John

      J'aime

  1. Beau poème et jolie musique!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie-Christine.
      Moby a fait de belles choses.

      J'aime

  2. colettedc dit :

    Tout à fit joli, ce poème !!!
    Bon mercredi John,
    Amitiés 😘

    J'aime

    1. colettedc dit :

      … Tout à fait … bien entendu …

      J'aime

Répondre à Marie-Christine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s