No regrets?

New Order – Regret 

« Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l’avenir. »

Auguste Marie Joseph Jean Léon Jaurès, dit Jean Jaurès (1859 – 1914), est un célèbre homme politique socialiste français, assassiné à Paris le 31 juillet 1914. Il obtiendra une agrégation de philosophie à l’Ecole normale supérieure (ENS) avant de devenir en 1885 le plus jeune député républicain à la Chambre des députés. Il prendra ensuite le parti des ouvriers. En 1905, Jaurès sera l’un des rédacteurs de la loi de séparation des Églises et de l’État. Et toujours en 1905, il participera à la création de la Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO). Jusqu’à son assassinat, Jean Jaurès tentera d’empêcher le déclenchement de la Première guerre. Mondiale. En 1924, ses cendres seront transférées au Panthéon.

New Order – Regret 

« There must be no regret for the past, no remorse for the present, and unshakeable confidence for the future. »

Auguste Marie Joseph Jean Léon Jaurès, known as Jean Jaurès (1859 – 1914), was a famous French socialist politician, assassinated in Paris on July 31, 1914. He obtained an agrégation in philosophy at the Ecole normale supérieure (ENS) before becoming in 1885 the youngest Republican deputy in the Chamber of Deputies. He then sided with the workers. In 1905, Jaurès was one of the drafters of the law of separation of Church and State. Also in 1905, he participated in the creation of the French Section of the Workers’ International (SFIO). Until his assassination, Jean Jaurès tried to prevent the outbreak of the First World War. World War I. In 1924, his ashes were transferred to the Pantheon.

19 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Il faut être confiant pour dire ça, moi qui suis méfiante, j’aurai toujours des doutes!

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      De la confiance au minimum voire de la foi, de la foi en nos institutions et nos hommes politiques. A l’époque de Jaurès, il y a eu de nombreux scandales politiques qui ont secoué la IIIe République mais il y avait encore ce que l’on pouvait appeler des hommes d’Etat.

      Aimé par 1 personne

      1. Dominique dit :

        Pour avoir de la foi en les hommes politiques de nos jours, il faudrait vraiment être naif ! Mais il était un politique qui croyait en… lui. Comme les nôtres, comme trump aussi et c’est là qu’on réalise ! 😉

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          La Politique est et doit être un progrès pour l’Homme. Et c’est vrai qu’il faut être naïf pour avoir la foi aujourd’hui en les hommes politiques mais se défier de la chose publique est encore pire que d’être naïf. C’est renoncer à tout ce qui fait que nous sommes en démocratie, aussi imparfaite soit-elle. Alors, quid faciemus ? 😉

          J'aime

        2. Dominique dit :

          Ben rien, on s’assied et on attend… 😉

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          Bon, bon, je reste allongé sur ma chaise longue….

          Aimé par 1 personne

  2. Bibliofeel dit :

    C’est juste ! L’absence de confiance empêche le nécessaire engagement de beaucoup d’entre nous. Et pas d’engagement individuel, pas de changement ! Jaurès l’avait bien compris…

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      La peur, l’absence de confiance, un individualisme exacerbé, « pas de vague »… sont autant de facteurs qui peuvent nuire effectivement à tout engagement au sein de notre société.

      Aimé par 2 personnes

  3. marie dit :

    Bonjour John , et bien je vais me répéter cette phrase sans arrêt pour bien me l’ancrer dans ma « p’tite tête de linotte » qui au vu des circonstances commencent franchement à déprimer, dans les magazines que je reçois on parle de Noël, d’habitude je fais toujours des achats afin de décorer la maison pour la venue des enfants, mais là, je n’en nulle envie, on ne sait pas… alors si besoin, je reprendrais celles de l’année dernière. Bisous bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      J’avoue que moi aussi, je n’ai nulle envie de faire des achats de Noël. Je crois d’ailleurs que je ne vais rien faire de particulier mais cela ne veut pas dire que la déprime me guette. Elle est déjà là… comme pour beaucoup de personnes en ce moment. Je reste cependant optimiste pour demain. Quand je pense à nos parents et grands-parents qui ont vécu des moments difficiles – et c’est un euphémisme – au cours du siècle passé, nous nous devons d’être courageux, optimistes et de ne pas céder à la peur.
      Bisous Marie. Si cela ne va pas, râle un bon coup sur Sergeouille ta fripouille.
      Amitiés
      John

      J'aime

  4. Avoir une confiance inébranlable en l’avenir, voilà un programme qui me plaît !
    Bonne journée, John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour jean-Louis,
      Oui, il le faut. Si demain n’existe pas, à quoi bon rêver d’un avenir ?
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

      1. zianezoulikha dit :

        Thank you very much

        Aimé par 1 personne

  5. Aucuns regrets, vivre le présent et avoir confiance en l’avenir, voilà tout à fait ce qui me convient. Il ne sert à rien de céder à la peur et au climat anxiogène du moment.
    Belle fin de journée John et amitiés.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Catherine,
      J’aime tes paroles encourageantes, elles font du bien à l’âme… les journées passent et ne se ressemblent pas.
      Amitiés Catherine
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s