We are all injust

 

« Je ne crois pas que la justice règne jamais parce que l’injustice n’est pas dans les lois, elle est en chacun de nous. »

Lea France Gourdj devenue officiellement Françoise Giroud en 1964 (1916 – 2003) est une journaliste, essayiste, écrivaine et femme politique française. Elle écrira notamment pour les journaux France Dimanche et France Soir avant de fonder L’Express avec son conjoint Jean-Jacques Servan-Schreiber en 1953. Elle sera vice-présidente du parti radical et de l’UDF. Alors qu’ella avait appelé à voter pour François Mitterrand, elle sera nommée deux fois secrétaire d’État sous le gouvernement Chirac pendant la présidence de Valéry Giscard d’Estaing et ce notamment en tant que secrétaire d’État chargée à la Culture puis de la Condition féminine. Elle sera faite commandeur de la Légion d’honneur et commandeur de l’ordre national du Mérite.

« I don’t believe that justice ever reigns because injustice is not in the laws, it is in each one of us. »

Lea France Gourdj who officially became Françoise Giroud in 1964 (1916 – 2003) is a French journalist, essayist, writer and politician. She wrote notably for the newspapers France Dimanche and France Soir before founding L’Express with her partner Jean-Jacques Servan-Schreiber in 1953. She was vice-president of the Radical Party and the UDF. While she had called for a vote for François Mitterrand, she was twice appointed Secretary of State under the Chirac government during the presidency of Valéry Giscard d’Estaing, notably as Secretary of State for Culture and then for the Status of Women. She was made Commander of the Legion of Honour and Commander of the National Order of Merit.

 

21 commentaires Ajouter un commentaire

  1. marie dit :

    Bonjour John, je ne peux que souscrire à cette phrase, qui sommes nous pour juger? chacun a ses propres lois alors!!!! bisous bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Bel après-midi a toi aussi.
      Amitiés
      John

      J'aime

  2. karouge dit :

    hum! ça se discute! entre Isabelle Balkany condamnée à 4 ans de prison ferme (je crois) et toujours libre et ce genre de fait divers :
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/bordeaux-15-jours-de-prison-ferme-pour-un-vol-de-nourriture-d-a-peine-20-euros-25-04-2017-6890019.php
    un exemple parmi de nombreux autres…

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Le droit ayant été dit et la décision rendue au nom du peuple français, on ne peut que se conformer à la loi.

      J'aime

      1. Il ne faut pas confondre justice et droit.

        La justice est ce sentiment qui devrait tous nous habiter (et c’est certainement de cette justice que la grande Françoise Giroud parlait).

        Le droit, c’est une chaussure mal coupée qui essaie de défendre les « droits » de chacun face aux autres. Il n’y a aucune notion de justice dans le droit, ce qui permet à certains avocats prospères de défendre les « droits » de certains criminels, en les faisant libérer (acquitter) en cherchant la faille de droit, et cela sans aucun scrupule. Ils sont payés pour que le droit soit respecté, pas pour que la justice triomphe.

        Aimé par 3 personnes

        1. ibonoco dit :

          Bonjour Jean-Louis,
          Effectivement, justice et droit ne sont pas synonymes, tout comme il ne faut pas confondre injustice et sentiment d’injustice.
          Je faisais le lien dans ma réponse à Karouge avec l’affaire dont il paraît. Et dans ce cas, la justice a bien été rendue au nom du peuple français, et pour être rendue, elle s’appuie sur des lois et règlements qui ajoutent des articles à nos différents Codes.
          Effectivement, nous portons en nous des valeurs qui reposent sur des « sentiments » de justice et d’injustice. Et cela échappé à la loi. Pour autant, il appartient au législateur de s’en approcher.

          Aimé par 1 personne

        2. ibonoco dit :

          Et le droit dans tout cela, celui que l’on nous enseigne à la fac ? Le droit est un moyen de réguler les relations sociales.
          Il peut être vu ainsi.

          Aimé par 1 personne

        3. Je n’en disconviens pas, John. Je voulais seulement souligner la différence qu’il y a entre le sentiment (comme tu le soulignes) de justice qui nous habite tous (enfin j’espère), et les arcanes du droit qui échappent à la grande majorité des français, dont je fais partie, qui n’a pas eu la chance de les étudier à la fac.
          Il n’est pas anodin que le ministère qui est en charge de faire respecter le droit s’appelle Ministère de la Justice.

          Aimé par 1 personne

        4. ibonoco dit :

          Bonsoir Jean-Louis,
          Je voulais juste souligner que je croyais en notre État de droit meme si tout n’est pas parfait.

          Aimé par 1 personne

  3. La justice ou l’injustice qui est en nous dépend de nos émotions, de notre cœur. Mais je suis d’accord avec toi dans un tribunal il faut s’en référer à la loi et accepter le verdict. Merveilleuse femme au passage. Belle journée John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Catherine,
      Je crois que Françoise Giroud exprimait l’idée que vouloir éradiquer ‘injustice était une tâche quasi impossible parce que c’est l’Homme qui la porte en lui-même. La loi, elle ne pouvant que la limiter.
      Enfin, c’est une interprétation possible.
      Belle soirée Catherine
      Amities
      John

      Aimé par 1 personne

      1. Oui je le comprends comme cela aussi. Amitiés 😊

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Merci Catherine ☺️

          Aimé par 1 personne

  4. Serions nous naturellement injustes? Pas forcément, mais je crois que nous avons souvent le sentiment d’être victimes d’injustices!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’est une belle analyse. Et j’y souscris. Mais qu’est-ce qui fait que nous ressentons ainsi le monde ?

      Aimé par 2 personnes

  5. André dit :

    Quand même un peu dans les lois aussi … puisque c’est nous qui les faisons !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir André,
      En effets, la loi peut permettre de gommer certaines injustices.

      J'aime

  6. colettedc dit :

    … et que de plus, cette injustice, elle mène le monde. Alors, essayons donc de la combattre autant que faire se peut, de manière à ce que la justice règne grâce à nous, surpassant ainsi l’injustice …
    Bon week-end John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      C ‘est très bien énoncé. La justice ne va pas de soi alors partons-nous. Bon samedi
      Amities
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s