Is life a suicide?

le

 

 

« Accepter de vivre, n’est-ce pas parfois une forme de suicide? »

 

Eugène Cloutier (1921 – 1975), est un écrivain québécois. Il écrira peu d’ouvrages : des romans, un récit, un essai et deux pièces de théâtre. Il travaillera également en tant que scénariste et réalisateur à Radio-Canada.

« Accepting to live, isn’t it sometimes a form of suicide? »

Eugène Cloutier (1921 – 1975), is a Quebec writer. He wrote few books: novels, a story, an essay and two plays. He will also work as a writer and director at Radio-Canada.

40 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Plutôt pessimiste vis à vis de la vie!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Il y a des moments comme cela où tout est difficile ou noir, et puis, sans raison, le beau temps revient.

      Aimé par 6 personnes

      1. cheers up! we love you! <3<3

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Merci à toi mon amie

          Aimé par 1 personne

  2. J’ai dû penser ça dans les heures noires. Et puis la lumière est revenue.
    Je pense que tout dépend comment on appréhende la vie aussi
    Bel après-midi John
    Marie

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      C’est en effet la façon d’appréhender la vie qui déterminera généralement nos actes. Mais cette vision n’est pas figée et évolue également dans le temps.
      Belle après-midi Marie
      « Fiat lux » 😊
      John

      Aimé par 3 personnes

  3. Voilà une affirmation qui me laisse perplexe…
    Paradoxe, paradoxe, que de crimes on commet en ton nom !
    Très belle journée à toi, John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Elle a de quoi. Et pour autant, elle n’est pas que rhétorique.
      Belle journée à toi également.
      John

      J'aime

  4. Accepter la vie suppose de renoncer à certains idéaux, de faire des compromis. C’est comme ça que je comprends cette citation, mais ne suis pas sûre … Bonne journée John !

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Oui, c’est accepter tous les aspects de la vie dont nous ne voulons pas mais avec lesquels il faut bien compter malgré tout.
      Belle journée
      John 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Belle journée à toi John 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Merci et à toi aussi 😊

          J'aime

  5. gibulène dit :

    un suicide à petit feu alors ! si on considère ce choix, ça devient une torture dont on ne peut se sortir que par……….. le suicide 😦 ou une thérapie qui risque elle aussi de prendre du temps !!! Bonne soirée John bises

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Hélène,
      Je me demande si de la part de Cloutier, sa question n’est pas en fait juste un constat. Si tel est le cas, on retombe sur le registre par exemple de : « la vie est une maladie mortelle…’ et tant d’autres phrases de. E genre. Et l’on en arrive donc effectivement à « ta torture » qui n’est pas un choix mais une contrainte inhérente à la vie même.
      Enfin, je crois que je vais finir par me perdre en route 😊
      Belle soirée Hélène
      John

      Aimé par 1 personne

      1. gibulène dit :

        un grand débat philosophique pourrait peut-être éclaircir les choses. Seul l’auteur pourrait développer………. ne te perds pas en route la vie est courte 😉 bonne journée, bises

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Bonjour Hélène,
          Tu as raison, la vie est courte et je pense que j’ai un peu trop perdu de temps (même s’il paraît que l’on ne le perd jamais). 😊
          Bonne journée
          Amities
          Bises

          Aimé par 1 personne

        2. gibulène dit :

          bienvenue au Club John ! Amitiés

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          Bonsoir Hélène 😉

          Aimé par 1 personne

  6. juliette dit :

    les enfants n’ont jamais demandé de naître …

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’est certain Juliette. Ce sont les adultes qui donnent la vie… 😊

      Aimé par 1 personne

  7. aj83250 dit :

    Le fait est que nous commençons à mourir dès l’instant où nous venons au monde. Le cheminement inverse n’existe pas, même si on aimerait bien rester jeunes et en forme pour l’éternité.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Oui, il n’y a qu’un seul sens : de la naissance à la fin, et deux vérités : un jour on naît, un autre l’on meurt, et entre ce fleuve que l’on appelle la vie.

      Aimé par 1 personne

    2. juliette dit :

      à naître ( grosse faute dans mon ânerie )
      🙄

      Aimé par 1 personne

      1. ibonoco dit :

        Ce n’est pas bien grave ; entre les.fautes d’étourderie, de frappes…, on n’en a pas terminé…

        Aimé par 1 personne

  8. iotop dit :

    Bon jour John,
    Bonne question. Pour faire court, je prends les mots de Coluche : « Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire. » 🙂
    En fait, l’auteur, met un bémol avec le mot : parfois, ce qui donne une dimension toute autre à la question. Alors, personnellement, je peux répondre : oui.
    Bonne soirée, John.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Max-Louis,
      Effectivement, le mot parfois changé le sens de la phrase de Cloutier. Il s’agit peut-être plus d’un questionnement sur l’existence qu’une simple question.
      Belle soirée Max-Louis 😊
      John

      Aimé par 1 personne

  9. GP Cox dit :

    Après avoir vu toutes les mises en garde contre votre santé, je suis arrivé à la conclusion que vivre peut être dangereux pour la santé!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      A la lecture de votre commentaire, vous m’avez arraché des rires. Et cela ne m’a pas fait mal. Alors Merci.
      Bonne soirée
      John

      Aimé par 1 personne

      1. GP Cox dit :

        Je dois utiliser Google Translate, alors j’espère ne pas vous avoir offensé.

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          No, it’s all right and I understood your humor. Moreover, freedom and opinion are fundamental to me. Have a good evening
          John

          Aimé par 1 personne

  10. Bonsoir John, je pense que c’est un constat. On sait que la vie est parsemée de cailloux. La vie peut-être un suicide quand la personne n’en peut plus mais la roue tourne, pas à la même heure pour chacun. Bonne soirée John ツ

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Stéphane,
      Je te rejoins quant au constat. C’est d’ailleurs ce que j’ai évoqué plus haut.
      Belle soirée
      John

      Aimé par 1 personne

  11. colettedc dit :

    Ah ! Dépendamment de ce que l’on fait et comment nous vivons notre vie je pense. Je dirais oui et non ; c’est nous qui choisissons.
    Bon vendredi John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette en ce vendredi matin prometteur à Lyon, 8h00,
      S’agissant du suicide, c’est effectivement un acte qui procède d’un choix individuel. Mais pour Cloutier, est-ce que simplement vivre, parfois, ne revient pas à se suicider lentement ? Du moins c’est aussi ainsi que l’on peut
      entendre sa question.
      En tout cas, je te souhaite un excellent vendredi Colette
      Toutes les amitiés
      John 😊

      Aimé par 1 personne

      1. colettedc dit :

        Ah ! Je me suis sans doute mal exprimée parce que c’est vraiment dans le sens de Cloutier que j’ai écris ma réponse car, dans ma tête, je pensais vraiment au vécu de la vie en affirmant cela 😀
        Excellente poursuite de ce jour également,
        Amitiés♥

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Merci Colette de ces précisions. Et le matin, je ne suis pas toujours bien réveillé, je ne comprends pas toujours bien les choses 😊.
          Amities Colette
          John

          Aimé par 1 personne

  12. Jeanne D'arc dit :

    Je ne connais pas le sens qu’il voulait donner au MOT vivre dans sa phrase , donc je ne peux répondre a sa question a lui ? lui seul pourrait nous répondre
    Mais par contre si je me pose cette même question a moi-même je répondrais que oui il y eu des périodes ou le mode de vie que j’avais je me suicidais a petit feu , mais je me pose alors une autre question étais-je vraiment vivante en ce temps là ;la réponse est NON
    mais aujourd’hui je dirais que ce qui est vivant en moi dis non VIVRE n’est pas une forme de suicide pour moi
    bon vendredi

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Jeanne,
      Votre réflexion est pertinente (en ce qui me concerne). Oui, il y a et il y a eu des phases, des moments dans la vie, dans ma vie où vivre revenait à se suicider a petit feu. En effet, ne pas agir en fonction de ce que l’on est, ne pas chercher à se connaître, vivre dans la compromission (et du compromis à la compromission il n’y a parfois qu’un pas), tout cela peut tuer à petit feu. Et dire Non à ce qui nous éloigne de nous-mêmes, c’est dire Oui à la vie. .
      Bon vendredi Jeanne.
      Amities
      John

      J'aime

  13. reality dit :

    Suicide, no? A twig of poetree elucidates 🙂 Sacrifices?

    It’s not the self-sacrificed

    When we do what needs to be done,

    Rather the false-ego sacrificed

    At Thee’s altar within.

    Thanx for all you do; copy, share as you will 🙂 reality

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s