I want to die unhappy!

 

 

LE CHANTEUR

Je m’présente, je m’appelle Henri
J’voudrais bien réussir ma vie, être aimé
Être beau, gagner de l’argent
Puis surtout être intelligent
Mais pour tout ça il faudrait que j’bosse à plein temps

J’suis chanteur, je chante pour mes copains
J’veux faire des tubes et que ça tourne bien, tourne bien
J’veux écrire une chanson dans le vent
Un air gai, chic et entraînant
Pour faire danser dans les soirées de Monsieur Durand

Et partout dans la rue, j’veux qu’on parle de moi
Que les filles soient nues, qu’elles se jettent sur moi
Qu’elles m’admirent, qu’elles me tuent
Qu’elles s’arrachent ma vertu

Pour les anciennes de l’école, devenir une idole
J’veux que toutes les nuits, essoufflées dans leurs lits
Elles trompent leurs maris
Dans leurs rêves maudits

Puis après je f’rai des galas
Mon public se prosternera devant moi
Des concerts de cent mille personnes
Où même le tout Paris s’étonne
Et se lève pour prolonger le combat

Et partout dans la rue, j’veux qu’on parle de moi
Que les filles soient nues, qu’elles se jettent sur moi
Qu’elles m’admirent, qu’elles me tuent
Qu’elles s’arrachent ma vertu

Puis quand j’en aurai assez de rester leur idole
Je remont’rai sur scène comme dans les années folles
Je f’rai pleurer mes yeux
Je ferai mes adieux

Et puis l’année d’après, je recommencerai
Et puis l’année d’après, je recommencerai
Je me prostituerai
Pour la postérité

Les nouvelles de l’école, diront que j’suis pédé
Que mes yeux puent l’alcool, que j’fais bien d’arrêter
Brûleront mon auréole
Saliront mon passé

Alors je serai vieux et je pourrai crever
Je me cherch’rai un Dieu pour tout me pardonner
J’veux mourir malheureux
Pour ne rien regretter, j’veux mourir malheureux

 

Daniel Balavoine (1952 – 1986) in Le chanteur, 1978, est un célèbre auteur, compositeur, musicien et interprète français. Cette chanson le fera connaître du grand public ainsi que son rôle de Johnny Rockforten 1979 dans la comédie musicale – opéra-rock – Starmania de Michel Berger et Luc Plamondon. Chanteur engagé, il n’hésitera pas à partir de 1985 et suites aux grandes famines éthiopiennes, à oeuvrer pour des causes humanitaires en Afrique grâce au Rallye Paris-Dakar. Il mourra dans un accident d’hélicoptère au-dessus du désert malien au cours d’une opération destinée à acheminer des pompes à eau pour la culture du riz.

 

THE SINGER

I introduce myself, my name is Henri
I would like to succeed in my life, to be loved
Being handsome, making money
And above all, to be intelligent
But for all that, I’d have to work full-time.

I’m a singer, I sing for my friends
I want to make hits and it goes well, goes well
I want to write a song in the trend.
A cheerful, chic and catchy air
To make Mr. Durand dance at his parties

And all over the street, I want to be talked about
That the girls are naked, that they throw themselves at me
That they admire me, that they kill me
May they tear off my virtue

For the school’s alumni, becoming an idol
I want every night, out of breath in their beds
They cheat on their husbands
In their cursed dreams

Then I’ll do some galas.
My audience will bow down to me
Concerts of a hundred thousand people
Where even the whole Paris is surprised
And rises to prolong the fight

And all over the street, I want to be talked about
That the girls are naked, that they throw themselves at me
That they admire me, that they kill me
May they tear off my virtue

When when I get tired of being their idol
I’m going back on stage like in the Roaring Twenties
I’ll make my eyes cry
I’ll say my goodbyes.

And then the next year, I’ll do it again.
And then the next year, I’ll do it again.
I will prostitute myself
For posterity

The school news will say I’m a faggot.
May my eyes stink of alcohol, may I do well to stop
Will burn my halo
Will smear my past
T
Then I’ll be old and I can die
I’m looking for a God to forgive me for everything
I want to die unhappy
To regret nothing, I want to die unhappy

 

Daniel Balavoine (1952 – 1986) in Le chanteu (The singer), 1978, is a famous French author, composer, musician and performer. This song will make him known to the general public as well as his role as Johnny Rockforten 1979 in the musical comedy – rock opera – Starmania by Michel Berger and Luc Plamondon. A committed singer, he did not hesitate from 1985 onwards, following the great Ethiopian famines, to work for humanitarian causes in Africa thanks to the Paris-Dakar Rally. He died in a helicopter crash over the Malian desert during an operation to transport water pumps for rice cultivation.

 

23 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Faire danser Monsieur Durand… et Monsieur Dupont…

    Rien n’a changé…

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et Balavoine nous manque aussi.

      Aimé par 1 personne

  2. Il est parti trot tôt, c’était un sacré compositeur. Un plateau de Tv mémorable c’est son coup de gueule sur Antenne 2, le 19 mars 1980, face à François Mitterrand, quand tu écoutes ses paroles, rien à changer dans le fond! J’aimais son franc-parler, comme Coluche.
    Bon dimanche John ツ

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Je me rappelle bien de cette émission, j’étais jeune et je l’avais vu. Je découvrais ce personnage fort en paroles.
      Bon dimanche Stéphane.
      Amities
      John

      Aimé par 2 personnes

  3. Il avait une voix qu’on n’oubliera pas, qui pouvait monter très haut dans les aigus.
    Très bonne journée à toi, John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Une voix, des tripes, du coeur et une âme
      Beau dimanche
      John

      Aimé par 3 personnes

  4. iotop dit :

    Bon jour John,
    Irrémédiablement cela me fait penser à : « Non, non, rien n’a changé … » des Poppys (je crois) … y a quoi avoir les larmes aux yeux …
    Max-Louis

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Max-Louis,
      Et on va tous mourir malheureux… 😊
      Amities
      John

      Aimé par 1 personne

  5. Un sacré personnage, la chanson décrit bien l’ambition, avec un peu d’ironie tout de même!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie-Christine,
      L’ambition d’un chanteur torturé… ce qu’il n’était pas. Et effectivement, c’était un vrai personnage. .

      J'aime

  6. Réécouter cette chanson illumine ma journée (qui n’étais pas si sombre, hein..) Que de souvenirs remontent, une époque, des émotions. Et Balavoine nous manque… C’est certain.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Dom,
      Sa mort nous a tous saisis et en pleine fleur de l’âge.
      Les paroles de cette chanson auraient pu être écrites aujourd’hui…
      Beau dimanche Dom,
      Amities
      John

      Aimé par 1 personne

  7. colettedc dit :

    Une bien triste fin pour lui, hélas !!! À 67 ans, il pourrait tant être là encore !!!
    Bonne soirée et bon début de semaine John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      Tu fais bien de compter l’âge qu’il aurait aujourd’hui. Le temps passer et sa jeune demeure.
      Bon lundi
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  8. Il avait ce supplément d’âme, ce quelque chose de fou et d’absolument beau.
    Je ressens toujours quelque chose quand j’entends une de ses chansons. Ca prend aux tripes.
    Belle journée John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour,
      Il est bon d’entendre sa voix et de le convoquer de temps à autres.
      Belle journée
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  9. aruna3 dit :

    Most beautiful and impressive song of Daniel Balvoine💙💚💛💜

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      The great Daniel 😊😊

      J'aime

      1. aruna3 dit :

        Yeah.most welcome for giving the information about him.

        Aimé par 1 personne

  10. J’avais 4 ans quand il est mort. C’était un artiste avec une voix sublime et son dernier album est son plus beau à mon sens. Un immense talent. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Sa mort a été pour beaucoup un choc.. il était jeune et immortel. 😊

      Aimé par 1 personne

  11. Sa mort a été un choc pour moi.. Un talent immense, un homme généreux.. Je l’écoute souvent.. MERCI

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Il est vite parti, c’est vrai. Il a marqué des générations et des générations de personnes.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s