Un p’tit tour sur la grève ?

le

 

SUR LA GRÈVE

 

Couche-toi sur la grève et prends en tes deux mains,
Pour le laisser couler ensuite, grain par grain,
De ce beau sable blond que le soleil fait d’or ;
Puis, avant de fermer les yeux, contemple encor
La mer harmonieuse et le ciel transparent ;
Et, quand tu sentiras, peu à peu, doucement,
Que rien ne pèse plus à tes mains plus légères,
Avant que de nouveau tu rouvres tes paupières,
Songe que notre vie à nous emprunte et mêle
Son sable fugitif à la grève éternelle.

 

Henri de Régnier (1864 – 1936), in Les médailles d’argiles : poèmes, Société des Mercure de France, Paris, 1900. Il est un écrivain et poète français du courant symboliste, élu à l’Académie française en 1911, grand officier de la légion d’honneur, membre du Club des longues moustaches : club informel réunissant au Caffé Florian à Venise des écrivains français entre 1908 et 1911.

31 commentaires Ajouter un commentaire

    1. ibonoco dit :

      Merci.
      Bon après-midi.

      Aimé par 1 personne

  1. karouge dit :

    (variante pour le plaisir:)

    prends entre tes deux mains ces blonds cheveux,
    Caresse ces fils d’or tout en fermant les yeux,
    avant qu’ils ne blanchissent sur la neige du temps
    alors, loin des vents du désert, nous finirons enfants.

    (si c’est pour dire ça, tu seras privé de dessert, sale garnement!)

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Das ist wunderbach ! tout simplement magnifique. Allez, reprends donc un dessert !

      J'aime

      1. karouge dit :

        juste un petit calisson d’Aix, alors! ( » pâte de melon confit et d’amandes broyés ensemble et nappée de glace royale ») Trop bon !

        Aimé par 2 personnes

  2. Encore un symboliste. Tu as aussi Maeterlinck dans ta Playlist?

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Non, je ne l’ai pas mais c’est une bonne idée pour de prochains billets.

      J'aime

  3. Cela résonne un peu comme ce poème de Barbara. Comme une poésie concomitante ?
    https://lireditelle.wordpress.com/2019/02/04/remise-de-peine/

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      En effet, il y a beaucoup de douceur, délicatesse et d’amour exprimés dans ces deux poèmes.

      Aimé par 1 personne

  4. C’est vrai, comme le sable au gré du vent, nous ne faisons que passer et nous ne pesons pas grand chose…

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Notre vie s’écoule comme les grains du sablier… puis nous nous évaporons dans le néant. Nous ne somme pas grand-chose mais essayons d’oeuvrer pour que nous puissions tous grandir un peu.

      Aimé par 1 personne

  5. Joli poème d’un auteur un peu oublié!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      En effet, et c’est aussi la raison pour laquelle je l’ai convoqué
      Merci Marie-Christine. 😊

      J'aime

  6. iotop dit :

    Bon jour,
    Je reste sur le récif, au loin ce morceau de poème comme un radeau perdu sur la grève … je méduse mon émotion 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Les mots sous votre plume ont encore livré quelques charmants secrets. Une bien belle phrase. 😊

      Aimé par 1 personne

  7. Un petit voyage plein de la promesse de ses grains qui coulent doucement, lentement comme préambule à ce délicieux parfum d’éternité. Une très belle poésie aussi sensible, délicate que tendre. Merci Ibonoco pour cette belle échappée qui échappe au temps.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’est un très beau texte qui renvoie à une vision tendre d’une vie
      harmonieuse et belle… à deux.
      Très bonne et belle soirée.
      Merci

      Aimé par 1 personne

      1. Comme un parfum de nostalgie… Très belle soirée à vous.

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Merci. Très bonne fin de soirée aussi.

          Aimé par 1 personne

  8. colettedc dit :

    Tous nos petits gestes, paroles, rencontres, échanges, fêtes … de petit grains de sable au goût d’éternité …

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      De tous petits grains d’éternité… comme devrait toujours être le bonheur.
      Merci Colette et excellente soirée

      Aimé par 1 personne

  9. colettedc dit :

    … lire : de petits grains … bien entendu …

    Aimé par 1 personne

  10. Se prélasser sur la grève : quel bonheur !
    Jouer avec le sable et le laisser couler entre nos doigts ; une douce caresse.
    De doux instants que l’auteur a si bien évoqués et menés à l’éternité d’un monde sans ombres, lumineux comme ce soleil d’or…
    Très beau !
    Merci John pour ce délicieux moment…

    Mes amitiés
    Manouchka

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Une petite balade,
      Un peu d’air marin,
      Et juste un petit rayon de soleil… juste ce qu’il faut. Pas plus…
      😊

      Aimé par 1 personne

      1. Tout à fait …!
        Merci John pour ce p’tit tour sur la grève…
        À bientôt 😊

        Aimé par 1 personne

  11. Rien à dire, superbe site très acceuillant. Je reviendrai. Bonne soirée ! 😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci du compliment. Je vous attends avec plaisir. 😊

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s