Where did you go, Serge? I7

(Réédtion du 17 mai 2019)   EPILOGUE Et moi, je m’emporte Contre les vents mauvais Qui blessent ton cœur D’une langueur monotone. Pourquoi tant de sanglots longs Et tous ces violons ? Les jours anciens appartiennent au passé A la tristesse et aux joies d’un passé révolu Qui gémit pour se faire écouter. Et l’heure…

1991

    EPILOGUE Et moi, je m’emporte Contre les vents mauvais Qui blessent ton cœur D’une langueur monotone. Pourquoi tant de sanglots longs Et tous ces violons ? Les jours anciens appartiennent au passé A la tristesse et aux joies d’un passé révolu Qui gémit pour se faire écouter. Et l’heure sonne et l’heure sonne… Laissons-la…

Inventaire des choses bonnes pour ma santé… II

Je veux faire l’amour tout nu, toute la nuit, tout le jour, dans ton cœur et sur tes lèvres… sur la courbe de tes seins, et dans le creux de tes reins. Je veux faire l’amour très haut, plus haut que le ciel et la promesse d’un jour sans lendemain. Je veux faire l’amour dans…