Pardonne-moi… ma belle

LE BAISER VOLE   Pardonnez-moi, belle marquise, Ce baiser que je vous ai pris ! Les parterres étaient fleuris ; L’air était plein de galantise. L’amour chantait avec la brise ; Mon crime est de l’avoir compris. — Pardonnez-moi, belle marquise, Ce baiser que je vous ai pris ! Vous me disiez, sur l’herbe assise : « Cueillez cette fleur ! » et,…