The room of forgetfulness

La chambre de l’oubli Après les murmures sucrés du désir et les douces caresses de la passion à l’ombre des murs blancs de cette chambre de l’oubli, allongée sur ce lit, tu rêves le regard flottant au-dessus d’une mer de volupté et d’éternité. Tu rêves le cœur grand ouvert à la vie et au bonheur…

Where have you been Suzy Q?

(Réédition)  » Il y a des chansons comme ça… dont les paroles ne signifient pas grand-chose, qui ont été écrites sur le coin d’une table vers trois heures du matin dans un nuage de fumée et de vapeurs d’alcool. Il y a des chansons comme ça qui traversent les époques avec leurs rythmes réguliers et…

My temptation for the day

Tentation Le cielUne porte vers l’espoirComme un sentimentJ’en ai besoin, ce n’est pas une blague Et même si ça me fait malDe te voir comme çaIls ont échangé des motsJe n’avais jamais entenduC’est trop dur de les dire En haut, en bas, tournez-vous ; s’il vous plaît, ne me laissez pas toucher le sol.Ce soir, je pense…

A tear in André’s heart

(réédition) QUAND UNE LARME DE TROP Quand une larme de trop m’empêche de respirer m’empêcheréellement de respirer – Alors je crie comme autrefois quand j’étais gamin aux terreurs nocturnes –Je vais jeter des tonnes de violettes à la mer pour qu’avec elless’enfoncent dans l’oubli les maisons les enseignesles rues et les statues des squares où mes…

I would like to cry one last time

The Cure, in Boys Don’t Cry, track released as a single on the label Fiction Records on June 12, 1979, is an English rock band formed in 1978 by Robert Smith (vocals, guitar, keyboards, bass, lyrics and composition), Michael Dempsey (bass), Lol Tolhurst (drums). Robert Smith – only member present since its origin – is…

How to assfuck a fly

“Il y a deux façons d’enculer les mouches : avec ou sans leur consentement.” Boris Vian dit Vernon Sullivan (1920 – 1959), in Cantilènes en gelée (recueil de vingt poèmes), 1949. Sorti ingénieur de l’Ecole centrale, Boris Vian est l’une des personnalités françaises dont le génie s’est exprimé de façon quasi universelle. Trompettiste de jazz…

Today? I’m waiting for my hairdresser !

LA RÊVEUSE. Elle rêve, la jeune femme !L’œil alangui, les bras pendants, Elle rêve, elle entend son âme, Son âme qui chante au dedans. Tout l’orchestre de ses vingt ans,Clavier d’or aux notes de flamme,Lui dit une joyeuse gamme Sur la clef d’amour du printemps… La rêveuse leva la tête, Puis la penchant sur son…

Ici Radio Londres and God Save The Queen !

  (Réédition du 1er août 2018) « Ici Radio Londres ! Je répète… ici Radio Londres. Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon cœur d’une langueur monotone.  Je répète : les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon cœur d’une langueur monotone monotone monotone tone tone one one… Attention, attention, opération grand débarquement de printemps commencée……

My legs are a pitstop for men

On t’a appris que tes jambes sont une station-service pour les hommesqui ont besoin de refaire le pleinun corps vacant assez vide pourdes invités mais personnes ne vient quiveut bien rester Rupi Kaur est éne en 1992 in Lait et miel, Guy Saint-Jan Editeur, 2014, pp. 14, est une poétesse, écrivaine et féministe canadienne d’origine…

My sunburn

UN COUP DE SOLEIL C’était au mois de juin. Tout paraissait en fête. La foule circulait bruyante et sans souci. Je ne sais trop pourquoi j’étais heureux aussi ;Ce bruit, comme une ivresse, avait troublé ma tête. Le soleil excitait les puissances du corps, Il entrait tout entier jusqu’au fond de mon être,Et je sentais…

A question of sensibility

(Réédition) « Les biens et les maux qui nous arrivent ne nous touchent pas selon leur grandeur, mais selon notre sensibilité. » François VI, duc de La Rochefoucauld, prince de Marcillac, François de La Rochefoucauld (1613 – 1680)  est un écrivain, moraliste et mémorialiste français appartenant à l’une des plus illustres familles de la noblesse française. « The…

My little garden

UNE LEÇON TARDIVE Ce n’est pas le jardin de ma mèreoù, entre les plates-bandes de sarriette et basilic,on m’apprenait à vivre dans mon sillonpendant que je tenais les balances lourdesde la liberté. Le jardin, je l’ai porté de longues annéescomme un foulard invisibleautour de mon couet plus avec les yeux qu’avec le cœurj’aspirais l’odeur des…

Remember the promise you made…

« Contre l’imprévisibilité, contre la chaotique incertitude de l’avenir, le remède se trouve dans la faculté de faire et de tenir des promesses. » Hannah Arendt, née Johanna Arendt (1906 – 1975), in Condition de l’homme moderne, 1958, est une célèbre politologue, philosophe et journaliste américaine d’origine allemande, connue pour ses travaux sur l’activité politique, la modernité,…

Home sweet home

(Réédition) Home sweet home Maxime Le Forestier – San Francisco J’ai cherché longtemps. J’ai cherché longtemps une maison. Je voulais une maison avec une cheminée, un jardin, et une grande cuisine avec en son centre une belle grande table. Une grande table, longue avec tout plein de chaises autour. Des chaises pour recevoir la vie,…

I’m fucking hungry!

« Dans les débuts d’une aventure, la bouffe prépare la baise ; sur la fin elle la remplace. » Frédéric Dard alias San-Antonio, Frédéric Charles, Frédéric Antony, Max Beeting… (1921 – 2000), romancier français, Grand prix de la littérature policière en 1957, célèbre pour ses polars relatant les aventures du commissaire San-Antonio et de son adjoint Bérurier….

Happy Birthday!

(Réédition) CHANSON DES PRISONS Quand la foule aujourd’hui muette,Comme l’Océan grondera,Qu’à mourir elle sera prête,La Commune se lèvera. Nous reviendrons foule sans nombre,Nous viendrons par tous les chemins,Spectres vengeurs sortant de l’ombre,Nous viendrons nous serrant les mains. La mort portera la bannière ;Le drapeau noir crêpe de sang ;Et pourpre fleurira la terre,Libre sous le…

Suddenly, the sun!

7 heures, 4°, pas plus, pas moins. Une pluie fine s’abat tranquillement, régulièrement sur le pare-brise de mon véhicule, qui lui, file tout droit, toujours tout droit devant lui, essayant de se frayer un passage au milieu des autres voitures pour atteindre son lieu de destination au milieu de la cité encore endormie… Il pleut,…

Do you always have to be drunk?

(Réédition) « Un homme intelligent est parfois obligé d’être saoul pour passer du temps avec les imbéciles. » Ernest Miller Hemingway (1899 – 1961), in Pour qui sonne le glas, 1940,  est célèbre un écrivain, journaliste et correspondant de guerre américain. En 1936, il prendra part comme journaliste à la guerre d’Espagne, aux côtés des Républicains et…