Jean-Pierre et les autres

  « Pour être soi, il faut se projeter vers ce qui est étranger, se prolonger dans et par lui. Demeurer enclos dans son identité, c’est se perdre et cesser d’être. On se connaît, on se construit par le contact, l’échange, le commerce avec l’autre. Entre les rives du même et de l’autre, l’homme est un…

Neue welle

  Le 9 novembre 1981, c’est la fin ! C’est la fin d’un monopole d’État et le début de l’explosion des radios libres sur la bande FM. C’est une véritable libération, une énorme déflagration, une révolution… « culturelle » sans précédent ; la jeunesse parle à la jeunesse à coup de vinyles importés… on en presque terminé avec les…

Allez Victor, au boulot !

Saison des semailles. Le soir   C’est le moment crépusculaire. J’admire, assis sous un portail, Ce reste de jour dont s’éclaire La dernière heure du travail. Dans les terres, de nuit baignées, Je contemple, ému, les haillons D’un vieillard qui jette à poignées La moisson future aux sillons. Sa haute silhouette noire Domine les profonds…

L’évangile selon Alfred

  « To succeed in the world, remember these three maxims: to see is to know; to want is to can ; to dare is to have. » « Pour réussir dans le monde, retenez bien ces trois maximes : voir, c’est savoir ; vouloir, c’est pouvoir ; oser, c’est avoir.    Louis-Charles-Alfred de Musset (1810 – 1857),…

A great man ?

  « Great men are not born great, they grow great . . .«    « Les grands hommes ne naissent pas dans la grandeur, ils grandissent… »   Mario Puzo (1920 – 1999), écrivain et scénariste new-yorkais d’origine napolitaine. Il publiera notamment en 1969 Le Parrain, adapté au cinéma en 1972 par Francis Ford Coppola. Il co-écrira…

La déchirure…

    La déchirure ? Non, ce n’est pas cet excellent film des années 80 avec les acteurs Sam Waterston, Haing S. Ngor et John Malkovich dans le rôle de reporters témoins de la prise de Phnom Penh par les Khmers rouges et de la répression meurtrière que ces derniers mirent impitoyablement en place. Répression…

T’as le bonjour d’Albert

Ton souvenir est comme un livre   Ton souvenir est comme un livre bien aimé, Qu’on lit sans cesse, et qui jamais n’est refermé, Un livre où l’on vit mieux sa vie, et qui vous hante D’un rêve nostalgique, où l’âme se tourmente. Je voudrais, convoitant l’impossible en mes voeux, Enfermer dans un vers l’odeur…

A strange fruit ?

  « I hate straight singing. I have to change a tune to my own way of doing it. That’s all I know, » « Je déteste suivre la partition. Il faut que je change la mélodie pour la chanter à ma manière. Je ne sais pas faire autrement. » Billie Holiday dit Lady Day (1915 – 1959), in…

Ligne D… Station Bellecour, tout le monde descend !

Un vendredi matin de janvier, métro ligne D, dans le sens Vénissieux– Gare de Vaise. Cette nuit, il a fait froid sur la ville et sa banlieue. La température est encore légèrement négative, le mercure affiche – 1° Celsius tandis que le soleil peine à se lever et à se libérer de l’étreinte de la…

De la perfection… avec Salvador

  « Have no fear of perfection, you’ll never reach it. » « Ne craignez pas d’atteindre la perfection, vous n’y arriverez jamais. »   Salvador Domingo Felipe Jacinto Dalí i Domènech dit Salvador Dali (1904 – 1989), peintre surréaliste, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain catalan de nationalité espagnole né à Figueras (Figueres)… En 1982, le roi  Juan Carlos…

Les amours de Paul-Jean

En Arles Dans Arles, où sont les Aliscams, Quand l’ombre est rouge, sous les roses, Et clair le temps, Prends garde à la douceur des choses. Lorsque tu sens battre sans cause Ton coeur trop lourd ; Et que se taisent les colombes : Parle tout bas, si c’est d’amour, Au bord des tombes. Paul-Jean…

Qu’est-ce qu’un brouillon ?

  « Le projet est le brouillon de l’avenir. Parfois, il faut à l’avenir des centaines de brouillons. »   Jules Renard (1864 – 1910), écrivain et auteur dramatique français, membre de l’académie Goncourt, militant républicain sous la IIIème République, il soutient Emile Zola lors de l’affaire Dreyfus.

Le mercredi, c’est permis ! On meurt aussi…

    Le mercredi, c’est permis, tout est permis ! dit-on souvent. Une expression qui ne veut pas dire grand-chose, une expression qui parfois sert à excuser peut-être quelques légères transgressions ou « insoutenables légèretés – banales – de l’être… » Alors un mercredi après-midi de janvier à Lyon, comme partout en France, tout est permis lorsque c’est…

Fermons la porte… dehors il fait si froid

  APRÈS L’ADIEU Fermons la porte… Ici chez moi Je suis seul et ma lampe fume Insensible mon amertume Parachève ce désarroi. Fermons la porte, il fait si froid ! … Ton pas s’efface dans la brume On dirait un écho posthume… Je vais me souvenir de toi ! Je tisonne en vain l’âtre vide : Sous un…

L’Homme et ses habitudes…

« Un être qui s’habitue à tout, voilà, je pense, la meilleure définition qu’on puisse donner de l’homme » Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski, Фёдор Михайлович Достоевский (1821 – 1881), écrivain russe, déporté dans un bagne de Sibérie pendant quatre ans.

Alors Jules, arrête ton char !

  LES CHEVAUX DU TEMPS   Quand les chevaux du Temps s’arrêtent à ma porte J’hésite un peu toujours à les regarder boire Puisque c’est de mon sang qu’ils étanchent leur soif. Ils tournent vers ma face un œil reconnaissant Pendant que leurs longs traits m’emplissent de faiblesse Et me laissent si las, si seul…

Yvan, t’es le meilleur !

A l’angle de la rue Gambetta et de la Place des Lices se trouve une galerie d’art avec sa grande vitrine, sa porte d’entrée accueillante et ses clients fouinant à l’intérieur. C’est une galerie comme les autres qui nonchalamment expose ses trésors à la rue et aux passants. Sur les trottoirs, le vacancier, l’amateur d’art…

L’homme, l’enfant et le passage…

      « L’enfant, de même que l’homme, voit dans tout ce qui lui arrive, dans tout ce qu’il apprend, des portes : mais pour l’homme ce sont des portes d’accès pour l’enfant des passages. »   Friedrich Nietzsche (1844-1900) in HUMAIN, TROP HUMAIN, 1878.

Une simple question de goût

  « Do not do unto others as you would that they should do unto you. Their tastes may not be the same. » « Ne fais pas aux autres ce que tu voudrais qu’ils te fassent ; leurs goûts peuvent être différents. » Georges Bernard Shaw (1856 – 1950), essayiste et dramaturge irlandais, prix Nobel de littérature en…