« Where are you hiding my Beauty of Cadiz? »

LA BELLE DE CADIX

Luis Mariano – La Belle de Cadix

La belle de Cadix a des yeux de velours
La belle de Cadix vous invite à l’amour

Les caballeros sont là
Si, dans la posada
On apprend qu’elle danse
Et pour ses jolis yeux noirs
Les hidalgos le soir
Viennent tenter la chance

Mais malgré son sourire et son air engageant
La belle de Cadix ne veut pas d’un amant

Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Ne veut pas d’un amant

La belle de Cadix a des yeux langoureux
La belle de Cadix a beaucoup d’amoureux

Juanito de Cristobal
Tuerait bien son rival
Un soir au clair de lune
Et Pedro le matador
Pour l’aimer plus encore
Donnerait sa fortune

Mais
Malgré son sourire et son air engageant
La belle de Cadix n’a jamais eu d’amant

Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Ne veut pas d’amant

La belle de Cadix est partie un beau jour
La belle de Cadix est partie sans retour

Elle a dansé une nuit
Dans le monde et le bruit
Toutes les seguidillas
Et par un beau clair matin
Elle a pris le chemin
Qui mène à Santa Filla

La belle de Cadix n’a jamais eu d’amant
La belle de Cadix est entrée au couvent

Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Aye

La Belle de Cadix est une opérette française créée à Paris le 19 décembre 1945 au Casino Montparnasse avec dans le rôle principal Luis Mariano (paroles de FRancis Lopez).

Mariano Eusebio González y García, dit Luis Mariano, (1914-1970) est chanteur d’opérette (ténor) basque espagnol. En 1945, l’opérette de Francis Lopez  » La Belle de Cadix «  rendra célèbre Luis Mariano. Il jouira – au cours de sa carrière – d’une très grande renommée en Amérique latine, en France, en Espagne et au Québec. Il jouera dans plus de vingt films. Il donnera des récitals dans e monde : États-Unis, Canada, Mexique, Amérique du Sud… Luis Mariano a également reçu au cours de sa carrière de nombreuses décorations dont l’ordre espagnol d’Isabelle la Catholique. Il s’éteint brutalement le 14 juillet 1970 d’une hémorragie cérébrale à l’hôpital à Paris. Plus de cinquante après son décès, a sépulture au cimetière d’Arcangues est toujours fleurie par ses admirateurs.

THE BEAUTY OF CADIZ

Luis Mariano – La Belle de Cadix

The beautiful one of Cadiz has eyes of velvet
The beauty of Cadiz invites you to love

The caballeros are there
If, in the posada
We learn that she dances
And for her pretty black eyes
The hidalgos in the evening
Come to try their luck

But despite her smile and her engaging air
The beautiful one of Cadiz does not want a lover

Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Don’t want a lover

The beauty of Cadiz has languid eyes
The beauty of Cadiz has many lovers

Juanito de Cristobal
Would kill his rival
One evening in the moonlight
And Pedro the matador
To love him even more
Would give his fortune

But
In spite of her smile and her engaging air
The beauty of Cadiz has never had a lover

Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Do not want a lover

The beautiful one of Cadiz left one fine day
The beauty of Cadiz is gone without return

She danced one night
In the world and the noise
All the seguidillas
And by a beautiful clear morning
She took the path
That leads to Santa Filla

The beautiful one of Cadiz never had a lover
The beautiful one of Cadiz entered the convent

Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Chi-ca, chi-ca, chic
Aye, aye, aye
Aye

La Belle de Cadix is a French operetta created in Paris on December 19, 1945 at the Casino Montparnasse with Luis Mariano in the main role (lyrics by FRancis Lopez).

Mariano Eusebio González y García, known as Luis Mariano, (1914-1970) is a Spanish Basque operetta singer (tenor). In 1945, the operetta of Francis Lopez « La Belle de Cadix » will make Luis Mariano famous. He will enjoy – during his career – a great fame in Latin America, in France, in Spain and in Quebec. He played in more than twenty films. He will give recitals in the world: United States, Canada, Mexico, South America… Luis Mariano also received during his career many decorations including the Spanish order of Isabella the Catholic. He died suddenly on July 14, 1970 of a cerebral hemorrhage in the hospital in Paris. More than fifty years after his death, his grave in the cemetery of Arcangues is still decorated with flowers by his admirers.

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Notes And Silence dit :

    Souvenir… Mon grand père chantait cette chanson chaque matin en se lavant.
    A l’époque je trouvais cela ridicule.
    Je saisis aujourd’hui toute la jeunesse d’âme qu’il exprimait en chantant ainsi.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci de ton retour et d’avoir partagé tes souvenirs. Ce que j’aime dans ces veillez chansons d’opérette, c’est effectivement l’entrain, la jeunesse.

      Aimé par 1 personne

  2. marie dit :

    Bonsoir John, quel plaisir j’ai eu d’écouter cette chanson, les souvenirs sont revenus en force, et puis , à ma grande surprise, j’ai pu la chanter aussi , je n’ai pas oublié les paroles. Les opérettes étaient ce que l’on écoutait et .. chantait le plus à la maison dans mon enfance. Merci. Bisous bonne soirée MTH

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s