Come sing under the moonlight

le
The Killing Moon – Echo and the Bunnymen

Le Chanteur et la Lune

Je l’ai vu jouer avec les coeurs et les hyacinthes
Je l’ai vu mourir
Sa chemise tachée de mûres
Un poignard dans le coeur
J’ai vu une toile d’araignée
Envelopper sa flûte brisée, silencieuse
J’ai vu la lune verte de ses yeux
Se coucher derrière les balcons nocturnes et les maisons
Quand lui, se mourait si calme
Au bord de ce chemin

Abd al-Wahhab al-Bayati (1926 – 1999) est un poète irakien. « Il a été un pionnier dans son domaine et a défié les formes conventionnelles de poésie qui avaient été courantes pendant des siècles ». En 1954, il quittera l’Irak pour la Syrie en raison de ses prises de position politiques critiques envers le gouvernement de son pays.

The Killing Moon – Echo and the Bunnymen

The Singer and the Moon

I saw him play with hearts and hyacinths
I saw him die

His shirt stained with blackberries
A dagger in the heart
I saw a spider’s web
Wrapping his broken flute, silent
I saw the green moon of his eyes
Set behind the night balconies and houses
When he was dying so still
At the edge of this path

Abd al-Wahhab al-Bayati (1926 – 1999) was an Iraqi poet. « He was a pioneer in his field and challenged the conventional forms of poetry that had been commonplace for centuries. » In 1954, he left Iraq for Syria because of his critical political stance towards the government of his country.

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. marie dit :

    Bonjour John c’est très bien écrit, j’aime beaucoup, un poète bien sûr que je ne connaissais pas bisous bonne journée MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Il est toujours intéressant de découvrir d’autres cultures, d’autres manières d’exprimer ses émotions.
      Bel après-midi Marie.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  2. Beau texte, je dois dire que je ne connais pas les poètes de cettrégion !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Marie-Christine,
      Ce sont des poètes à découvrir, une sensibilité à percevoir, des senteurs à humer, et toujours la même tristesse : universelle.

      J’aime

  3. colettedc dit :

    Bonsoir John,
    Tout à fait jolie, cette poésie !!!
    Bonne soirée,
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Colette,
      Hé bien ! J’en suis ravi. 😉
      Bonne soirée Colette
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  4. J’aime découvrir de nouvelles plumes et comme la poésie me parle, c’est un plaisir John!
    Belle fin de journée
    Marie

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie,
      Avec beaucoup de retard. J’ai été un peu submergé.
      Amitiés
      John

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s