It’s just a little whirlwind

le

(Réédition)

 

LE TOURBILLON

Elle avait des bagues à chaque doigt,
Des tas de bracelets autour des poignets,
Et puis elle chantait avec une voix
Qui, sitôt, m’enjôla.

Elle avait des yeux, des yeux d’opale,
Qui me fascinaient, qui me fascinaient.
Y avait l’ovale de son visage pâle
De femme fatale qui m’fut fatale.

On s’est connus, on s’est reconnus,
On s’est perdus de vue, on s’est r’perdus d’vue
On s’est retrouvés, on s’est réchauffés,
Puis on s’est séparés.

Chacun pour soi est reparti.
Dans l’tourbillon de la vie
Je l’ai revue un soir, Aïe Aïe Aïe
Ça fait déjà un fameux bail.

Au son des banjos je l’ai reconnue.
Ce curieux sourire qui m’avait tant plu.
Sa voix si fatale, son beau visage pâle
M’émurent plus que jamais.

Je me suis soûlé en l’écoutant.
L’alcool fait oublier le temps.
Je me suis réveillé en sentant
Des baisers sur mon front brûlant.

On s’est connus, on s’est reconnus.
On s’est perdus de vue, on s’est r’perdus de vue
On s’est retrouvés, on s’est séparés.
Dans le tourbillon de la vie.

On a continué à toumer
Tous les deux enlacés
Tous les deux enlacés.
Puis on s’est réchauffés.

Chacun pour soi est reparti.
Dans l’tourbillon de la vie.
Je l’ai revue un soir ah là là
Elle est retombée dans mes bras.

Quand on s’est connus,
Quand on s’est reconnus,
Pourquoi se perdre de vue,
Se reperdre de vue ?

Quand on s’est retrouvés,
Quand on s’est réchauffés,
Pourquoi se séparer ?

Alors tous deux on est repartis
Dans le tourbillon de la vie
On a continué à tourner
Tous les deux enlacés
Tous les deux enlacés.

 

Jeanne Moreau (1928 – 2017) in Tourbillon (chanson écrite par Serge Rezvani en 1957) dans le film Jules et Jim (réalisé en 1962 par François Truffaut), est une célèbre actrice, chanteuse et réalisatrice française qui a joué sous la direction des plus grands réalisateurs tels que : François Truffaut, Luis Buñuel ou Rainer Werner Fassbinder… En 1980, elle sera faite Officier de la Légion d’honneur. En 1992, elle obtiendra le César de la meilleure actrice pour son rôle dans La vieille qui marchait dans la mer. En 1995 et 2008, elle recevra encore deux César d’honneur. En 1998, lors d’une de ses cérémonies, l’Académie américaine des arts et sciences du cinéma lui renra hommage. En 2000, elle sera la première femme élue à l’Académie des beaux-arts de l’Institut de France. Et enfin, 2012, elle sera faite Grand officier de l’ordre national du Mérite…

 

WHIRLWIND

She had rings on every finger,
Heaps of bracelets around her wrists
And then she sang with a voice
Which, made me fall for her straight away.

She had eyes, opal coloured eyes,
That fascinated me, that fascinated me
There was the oval of her pale face,
Of the femme fatale who, for me, was fatal
Of the femme fatale who, for me, was fatal.

We got to know each other, we got to know each other,
We lost sight of each other, over and over again,
We refound each other and kept each other warm,
Then we separated

Each of us took separate paths,
Into the whirlwind of life,
I saw her again one evening, oh oh oh,
It’s been a long time now,
It’s been a long time now.

Hearing the sound of banjos I recognised her
That curious smile which had so attracted me,
That utterly fatal voice, that beautiful, pale face,
Moved me more than ever.

I got drunk listening to her,
Alcohol makes me forget time,
I woke up, feeling
Kisses burning on my forehead,
Kisses burning on my forehead

We met each other, we recognised each other,
We lost sight of each other, over and over again,
We refound each other, we separated,
Then we kept each other warm.

Each of us took separate paths,
Into the whirlwind of life,
I saw her again one evening, oh là là !
She fell back into my arms

She fell back into my arms.

When we met, when we recognised each other
Why lose sight of each other, again and again,
When we’ve found each other again, and kept each other warm,
Why should we separate?

So both of us, we took different paths,
Into the whirlwind of life,
We continued to whirl,
Both of us entwined,
Both of us entwined,
Both of us entwined.

 

Traduction faite par le site Babylangues

 

Jeanne Moreau (1928 – 2017) in Tourbillon (song written by Serge Rezvani in 1957) in the film of the New Wave period Jules and Jim (directed in 1962 by François Truffaut), is a famous French actress, singer and director who played under the direction of the greatest directors such as François Truffaut, Luis Buñuel or Rainer Werner Fassbinder… In 1980, she was made an Officer of the Legion of Honor. In 1992, she won the César for the best actress for her role in La vieille qui marcheait dans la mer. In 1995 and 2008, she will receive two more Césars of honour. In 1998, during one of his ceremonies, the American Academy of Film Arts and Sciences paid tribute to him. In 2000, she was the first woman elected to the Academy of Fine Arts of the Institut de France. And finally, in 2012, she will be made Grand Officer of the National Order of Merit…

 

19 commentaires Ajouter un commentaire

  1. ivernazza dit :

    Bien choisi. N’ayant pas vu le film, j’étais enclin à vous en accorder la paternité. Ça nous a donc parlé… nous voilà donc au moins quatre – sans compter l’auteur – à avoir partagé quelque chose. Quelque chose me dit que ce total est loin de compte dans l’univers de ces privilégiés auxquel il ne cesse d’arriver quelque chose. (N à Dodo: « 1pssibl fe + crt »…)

    Aimé par 1 personne

  2. karouge dit :

    Ah, le tourbillon de la vie! Entre Jeanne Moreau et Serge Rezvani mon cœur tourneboule ! Bonnes vacances, Maître Ibonoco (et si tu les croises, transmets leur mon amitié! 😎🙄)

    Aimé par 2 personnes

    1. ivernazza dit :

      Il va falloir faire tourner les guéridons.

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Merci l’Ami,
      Je ne dois pas être très loin de chez eux. Et je leur transmettrai tes amitiés 😊😊
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  3. 🧡💛💚💙💜🤎🖤💗🤍

    J'aime

  4. Jolie chanson, cela fait toujours plaisir de l’entendre!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Une chanson dont la voix nous arrive d’une époque où il faisait certainement bon vivre.

      Aimé par 1 personne

  5. iotop dit :

    Bon jour John,
    Ce que je retiens de Jeanne Moreau est sa voix toute particulière … j’aimais beaucoup … j’aurai voulu faire l’amour avec sa voix … mais à l’impossible nul n’est tenu … 🙂
    Merci pour ce partage.
    Bonne fin de journée, John.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. ivernazza dit :

      Vous auriez eu toutes vos chances… Cardin était de la variété « maschile… ma non fanatico »…

      J'aime

    2. ibonoco dit :

      Bonjour Max-Louis,
      …sa voix, son style, son parcours : une femme étonnante, une grande dame du cinéma français symbolisant une époque et une histoire, celle du Cinéma.

      Belle soirée Max-Louis
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

    3. ibonoco dit :

      Et j’oubliais : … alors il suffit d’être tenu pour que rien ne soit impossible 😊😊😊

      Aimé par 1 personne

  6. princecranoir dit :

    Entre Jules et Jim, son cœur balance et tourbillonne en chanson.
    Inaltérable.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Savais-tu que ce film s’est inspiré d’une histoire vraie et que de cette rencontre un enfant est né ? Un enfant décédé il y a quelques années à plus de 92 ans (Indignez-vous !)

      Aimé par 1 personne

      1. princecranoir dit :

        Stéphane Hessel a en effet très largement évoqué ce lien avec l’histoire d’Henri-Pierre Roché.
        Truffaut adaptera un autre roma’ de l’auteur, un très beau film d’ailleurs. 😉

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Bien vu 😊.
          Pourrais-tu me donner le nom du film stp ?
          Merci

          Aimé par 1 personne

        2. princecranoir dit :

          Les deux anglaises et le continent.

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          Merci beaucoup 😊

          Aimé par 1 personne

  7. colettedc dit :

    Bonsoir John,
    Quel plaisir, de réentendre cette chanson ! Elle était une excellente actrice également !
    Bonne fin de soirée,
    Bises ❤

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Une grande actrice, très grande…

      Bises et bonne nuit Colette
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s