Des larmes et un coeur…

A UN AMI La foule est insensible au vieux toit qui s’écroule, À l’oiseau qui s’envole, au murmure de l’eau ; Et pour elle le monde est toujours assez beau ; Mais nous qui ne brûlons que de la pure flamme, Mon ami, notre monde est le monde de l’âme ; Tout n’est que vanités,…