Love and lie

Aimer, c’est de ne mentir plus Aimer, c’est de ne mentir plus.Nulle ruse, n’est nécessaireQuand le bras chaleureux enserreLe corps fuyant qui nous a plu. — Crois à ma voix qui rêve et chanteEt qui construit ton paradis.Saurais-tu que je suis méchanteSi je ne te l’avais pas dit ? — Faiblement méchante, en pensée,Et pour…

I’m still thirsty!

Tableau de mon ami Georges Millet SOIF Je suis resté avide en un beau jour d’étéDe toi, onde argentée d’un ruisseau interdit.Il y a bien longtemps.Chacun de mes sentiers de soleil, de beautéS’illumine à présent. Le bonheur m’a souri.Ma soif boit maintenant à tant d’autres fontaines,Mais je ne suis en paix nulle part, car jamaisNe…

I’ll always be your Brother

  « Ne t’effraie pas… je ne souffre pas. Je n’ai pas mal. Je ne peux pas m’empêcher, c’est mon corps.Son corps, territoire étranger, déjà autre.Mais il désire être sérieux, ce jeune frère qui succombera dans vingt minutes. Il éprouve le besoin pressant de déléguer son héritage. Il me dit : « Je voudrais faire mon testament… » […]On…

From Babylon to New York

DANS LES TERRES LES PLUS LOINTAINES Nous sommes ceux que l’on dispersaDans les terres les plus lointaines. Chacun de nous est un anneau De la nouvelle chaîne. Non seulement à Babylone Mais au bord des fleuves, partoutNous sommes venus nous asseoir, Cherchant un toit qui soit à nous. C’est ainsi qu’est devenu cherA notre coeur…

A tear in André’s heart

(réédition) QUAND UNE LARME DE TROP Quand une larme de trop m’empêche de respirer m’empêcheréellement de respirer – Alors je crie comme autrefois quand j’étais gamin aux terreurs nocturnes –Je vais jeter des tonnes de violettes à la mer pour qu’avec elless’enfoncent dans l’oubli les maisons les enseignesles rues et les statues des squares où mes…

My dream…

« Au début des années 1980, un grand troubadour français a chanté : « Alors à quoi ça sert la frite, si t’as pas les moules ? Ca sert à quoi l’cochonnet, si t’as pas les boules ? » Des années plus tard, il écrira ce superbe texte Madame rêve. » MADAME REVE Madame rêve d’atomiseurs Et de cylindres…

An angel calls me

La Sérénade Mère, quel doux chant me réveille ? Minuit ! c’est l’heure où l’on sommeille.Qui peut, pour moi, venir si tard Veiller et chanter à l’écart ? Dors, mon enfant, dors ! c’est un rêve. En silence la nuit s’achève,Mon front repose auprès du tien, Je l’embrasse et je n’entends rien.Nul ne donne de…

To my queen…

(Réédition)          RECITATION A L’ELOGE D’UNE REINE                                             I « Haut asile des graisses vers qui cheminent les désirsd’un peuple de guerriers muets avaleurs de salive,Ô Reine ! romps la coque de…

My life… is a whore

« Nulla dies sine linea » Horace Candide J’en suis à tantEt tant d’adolescences,Tant d’instants d’indécence,Que le temps a perdu le droit de me cacher. La nuit me fuit,Le jour me chasse ;Je me tasse ;Je ne vaux pas mieux que ma vie. Je voudrais retourner à l’âge de ma force,La croisée de mes bras,La fierté qu’ils…

On the road to oblivion

(Réédition) « Le temps a passé sur ton doux visage balayant ton sourire emporté par le vent d’un matin froid d’hiver, un matin de janvier comme un autre, le matin d’une vie qui ne voulait pas en finir avec elle-même. Le temps a passé entre mes doigts flétris par les eaux froides de tous ces rendez-vous…

FALSE FEELINGS

(Réédition) « Un humanisme bien ordonné ne commence pas par soi-même, mais place le monde avant la vie, la vie avant l’homme, le respect des autres êtres avant l’amour-propre. » Claude Lévi-Strauss (1908-2009), in L’Origine des manières de table, Paris, Plon,1968, anthropologue et ethnologue français (structuralisme). Il étudiera notamment les mythes, le totémisme en tant que mode…

Snow in May

ILS SONT PLUSIEURS D’où est venue cette neige à Sarajevo à la fin de mai ?Il paraît que le temps a pris les mauvaises habitudes des hommes.Tout se répète, disent les vieillards dans les tavernes,les Balkans sont une veine gonfléeque l’Europe coupe de temps à autrepour purifier son vieux sang. Les choses les plus importantes…

It’s pretty dumb

LE TEMPS PERDU Devant la porte de l’usinele travailleur soudain s’arrête le beau temps l’a tiré par la vesteet comme il se retourneet regarde le soleiltout rouge tout rondsouriant dans son ciel de plombil cligne de l’oeilfamilièrementDis donc camarade Soleiltu ne trouves pasque c’est plutôt conde donner une journée pareilleà un patron ? Jacques Prévert…

Today, I only offer you some flowers

je t’offre presque rien de fleurs tu me dis qu’il ne fallait pasce n’est qu’une caresse d’odeursqui consoleront ta mémoire quand d’autres fleurs plus tardviendront blesser ton cœur (P.102) j’en bavetout me coûtetout me gaveque me foutentle cap Fréhel et Valparaísoje vois le ciel chagrinParisla tour Eiffelet les oiseauxje respire moinsjusqu’à rienet la mort m’époumoneen…

Along the way…

EPILOGUE Les brises du soir morosesTraînent en moi leur ennuiLe long du chemin la nuitUne à une éteint les roses. Les chaudes apothéosesDe l’horizon vide ont fuiEt dans la brume, sans bruitSe désagrègent les choses En vain j’ai fouillé glacél’immensité du passéEt ses ruines sans bornes Dans leur solitude mornePas un oiseau n’a crié… Je…

Today I have an ambitious soul…

(réédition)     Crains les grandeurs, mon âme.Et si tu ne peux surmonter tes ambitionsSuis-les avec scrupule et précaution.Et plus tu avancesPlus tu dois être vigilante et attentive. Constantin Cavafy ou Cavafis, Konstantinos Petrou Kavafis,Kavaphes (Κωνσταντίνος Πέτρου Καβάφης) (1863 – 1933), est un poète grec né à Alexandrie en Égypte. Après sa mort, il sera…

Love! Always love and… death!

(Réédition) « Quand l’amour nous prend au tripes, qu’il nous consume, qu’il ne sait plus s’il est torture, passion, joie, rires ou pleurs… Quand l’amour devient folie incrustée au plus profond de l’esprit, quand il nous ronge comme un acide au lieu de nous porter, il n’ y a alors plus rien à dire ni à…

A tear in André’s heart

(réédition) QUAND UNE LARME DE TROP Quand une larme de trop m’empêche de respirer m’empêcheréellement de respirer – Alors je crie comme autrefois quand j’étais gamin aux terreurs nocturnes –Je vais jeter des tonnes de violettes à la mer pour qu’avec elless’enfoncent dans l’oubli les maisons les enseignesles rues et les statues des squares où mes…

Today? I’m waiting for my hairdresser !

LA RÊVEUSE. Elle rêve, la jeune femme !L’œil alangui, les bras pendants, Elle rêve, elle entend son âme, Son âme qui chante au dedans. Tout l’orchestre de ses vingt ans,Clavier d’or aux notes de flamme,Lui dit une joyeuse gamme Sur la clef d’amour du printemps… La rêveuse leva la tête, Puis la penchant sur son…

My sunburn

UN COUP DE SOLEIL C’était au mois de juin. Tout paraissait en fête. La foule circulait bruyante et sans souci. Je ne sais trop pourquoi j’étais heureux aussi ;Ce bruit, comme une ivresse, avait troublé ma tête. Le soleil excitait les puissances du corps, Il entrait tout entier jusqu’au fond de mon être,Et je sentais…