I started to rain on your closed window

ADORABLES PRINTEMPS Pour Inès et Anissa mes filles Helen Merrill with Clifford Brown – You’d Be So Nice To Come Home To Je me presse de labourer le temps de fouiller ces ruinescette poussière, le pire des ombres vieilliesque vous trouverez au sommet d’un automne imaginairecomme cette ville perdue en moi-même Mes petitesdu haut de…

All the rain falls on me

(Réédition) « J’aime cette voix douce et abîmée par les années et les abus. Daniel, tu nous manques… » John Ibonoco LA PLUIE QUI TOMBE La pluie qui tombe m’effraie un peuComme les larmes qui coulent de tes yeuxLe temps n’attend pas tu le saisSeuls les regrets semblent parfait Il est dangereux de se pencher au-dedansLes robes…

I’ll remember every day

« Jamais je n’oublierai cette nuit, la première nuit de camp, qui a fait de ma vie une nuit longue et sept fois verrouillée. Jamais je n’oublierai cette fumée. Jamais je n’oublierai les petits visages des enfants dont j’avais vu les corps se transformer en volutes sous un azur muet. Jamais je n’oublierai ces flammes…

Today I have an ambitious soul…

  Crains les grandeurs, mon âme.Et si tu ne peux surmonter tes ambitionsSuis-les avec scrupule et précaution.Et plus tu avancesPlus tu dois être vigilante et attentive. Constantin Cavafy ou Cavafis, Konstantinos Petrou Kavafis,Kavaphes (Κωνσταντίνος Πέτρου Καβάφης) (1863 – 1933), est un poète grec né à Alexandrie en Égypte. Après sa mort, il sera considéré comme…

Tomorrow I’ll still have the strength to wait for you

« Jamais d’autre que toi en dépit des étoiles et des solitudes. » Robert Desnos DEMAIN Âgé de cent mille ans, j’aurais encore la forceDe t’attendre, ô demain pressenti par l’espoir.Le temps, vieillard souffrant de multiples entorses,Peut gémir : Le matin est neuf, neuf est le soir. Mais depuis trop de mois nous vivons à la veille,Nous…

On the beach

POUR NORLINE Cette plage restera videpour de nouvelles aubes couleur ardoisedes lignes que le ressac effacesans cesse avec son éponge,et quelqu’un d’autre viendrade la maison encore endormie,une tasse à café chauffant dans sa maincomme autrefois mon corps se lovait sur le tien,pour mémoriser ce passaged’une sterne sirotant le sel,comme quand on aime une lignesur une…

You’re so cruel to me!

    IT HURTS You take hold of the flame in my heart Makes me mad makes me burn the stars Makes you cruel, makes you push me out side Do you know how hard i’ve cried And it hurts yes it hurts so and it hurts And it hurts yes it hurts so and…

Listen to my prayer

(Réédition) A mon ami Jallat, un artiste et compositeur hors norme… …Allez Serge ! Allez mon Serge ! Parle-moi d’amour encore une fois comme tu sais si bien le faire. Raconte-moi tes amours d’antan, tes secrets cachés au fond de ton coeur, tous ces désirs de vivre l’amour de façon si délicate et intime.  L’EAU…

I hear the cry of wounds

UNE PRIÈRE Je me réveille à l’aube et ma prièreEst un poison amer.J’appelle le déluge une nouvelle foisA projeter plus haut que les tours et les toitsTous les flots de la mer,Que ne puisse voguer nulle arche secourable. Oh ! comme il sera bon le frôlement glacéDe la mort.Peut-être éteindra-t-il la souffrance amasséeDans son corps.Les décombres…

To my friends

PAR LES SENTIERS VIERGES Par les sentiers viergesPar les maquis touffus sur la marge des étangsM’étant échappé de la vie qui se donne en spectacle,M’étant évadé des normes jusqu’ici reconnues, des plaisirs, profits et mille conformismesDont je fis si longtemps l’aliment de mon âme,Claires à mes yeux désormais les normes encore tenues secrètes, clair à…

The butterflies of my childhood

J’HABITE CES LIEUX DEPUIS LONGTEMPS J’habite ces lieux depuis longtemps.Ils surplombent les sources qui murmurent dans lesmontagnes.Et tandis que les enfants y chassent des papillons,élancés et muets,les pins arborent un silence séculaire.J’habite ces lieux depuis longtemps,et lentement le temps me consume.Regarde, dis-je, regarde-toi :tu ne te reconnais pas.Ces yeux, jadis profondeursoù tes désirs plongeaientcomme les cônes…

The footprint of life

UN LOUP Le jour m’étonne et la nuit me fait peur L’été me hante et l’Hiver me poursuit Un animal sur la neige a posé Ses pattes sur le sable ou dans la boue Ses pattes venues de plus loin que mes pas Sur une piste où la mort A les empreintes de la vie….

From Babylon to New York

DANS LES TERRES LES PLUS LOINTAINES Nous sommes ceux que l’on dispersaDans les terres les plus lointaines. Chacun de nous est un anneau De la nouvelle chaîne. Non seulement à Babylone Mais au bord des fleuves, partoutNous sommes venus nous asseoir, Cherchant un toit qui soit à nous. C’est ainsi qu’est devenu cherA notre coeur…

You are more beautiful than Greta Garbo

 » Chérie, j’ai toujours du vent dans le cœur. C’est doux de t’écrire. Je ne m’entends pas très bien avec ma petite maman : j’ai un caractère si terrible, tant d’ennuis, alors je fais de la peine sans le vouloir. Je suis allé huit jours à Asuncion. Près d’Asuncion, à San Bernardino un petit lac d’été* plein de jeunes…

I’m running to you

Τὰ ζῷα τρέχει LES ANIMAUX COURENT   « On croit qu’on est heureux, on est qu’immobile. » Jean Cocteau   Je cours lentement, Loin du son du jour, Suivant, les yeux fermés, Un chant d’amour. Je cours, je tends les bras vers toi,  Vers la mémoire interne de mes gestes, Qui n’ont de souvenir Que mon désir,…

Then goodbye!

AVANT L’ADIEU II J’eus voulu te parler et puis j’hésite, Je ne sais plus, je veux m’endormir, m’en aller Pas un désir en moi ne flambe ou ne crépite Mon âme a dû comme un vent d’hiver s’exhaler. Je suis chez moi comme un étranger qui regarde Indifférent, je suis un mendiant peureux Je guette…

In vino veritas

Bois pour te consoler la perle de la vigne.Puisqu’il reste voilé, le grand secret divin,Et que pour toi, mortel, sauf l’oubli tout est vain,Prends les deux plus beaux fruits dont un cœur fort soit digne, Mélange, le secret tient tout en une ligne,Le vin avec l’amour, l’amour avec le vin ;Demain vite est hier, hier…

I will drink from the source of your lips

Le baiser volé Pardonnez-moi, belle marquise,Ce baiser que je vous ai pris !Les parterres étaient fleuris ;L’air était plein de galantise. L’amour chantait avec la brise ;Mon crime est de l’avoir compris.— Pardonnez-moi, belle marquise,Ce baiser que je vous ai pris ! Vous me disiez, sur l’herbe assise :« Cueillez cette fleur ! » et, surpris,À ces doux mots je me mépris,Je cueillis…

From Babylon to New York

DANS LES TERRES LES PLUS LOINTAINES Nous sommes ceux que l’on dispersaDans les terres les plus lointaines. Chacun de nous est un anneau De la nouvelle chaîne. Non seulement à Babylone Mais au bord des fleuves, partoutNous sommes venus nous asseoir, Cherchant un toit qui soit à nous. C’est ainsi qu’est devenu cherA notre coeur…

It’s just a little whirlwind

(Réédition)   LE TOURBILLON Elle avait des bagues à chaque doigt, Des tas de bracelets autour des poignets, Et puis elle chantait avec une voix Qui, sitôt, m’enjôla. Elle avait des yeux, des yeux d’opale, Qui me fascinaient, qui me fascinaient. Y avait l’ovale de son visage pâle De femme fatale qui m’fut fatale. On…