Shame on you! !שעמט אייך

(Réédition)

Les Rita Mitsouko – Le petit train 

La ville s’éveille sur un matin humide et gris : la journée sera pluvieuse… encore… et encore. La ville s’éveille et déjà s’agite légèrement avec son flot de circulation régulier et incessant, ses bruits de moteur qui accélèrent puis ralentissent d’un coup pour enfin marquer un arrêt au prochain feu rouge avant de repartir en trombe sur des voies assez fluides. Le mois d’août fait son œuvre : moins de circulation, moins de piétons, plus de places de parking… et peut-être moins de cons ?

Mais rien n’est moins certain ! Le week-end, ça défile, ça proteste, ça brûle des vaccinodromes, ça agresse en portant une étoile jaune contre la vaccination ou le pass-sanitaire. Mais quelle immonde connerie nauséabonde que de se comparer à toute cette population stigmatisée, déportée par les sbires d’une idéologie antisémite, homophobe, anticommuniste, anti-tsiganes, anti-vagabonds, anti-alcooliques, anti-prostituées, anti-opposants, anti-handicapés et malades mentaux, antidémocratique, … et assassinée par un Etat totalitaire, l’État français des années 40 aux ordres de son patron : le régime nazi de l’Allemagne hitlérienne !

Mais quelle honte ! que de porter une étoile jaune aujourd’hui alors qu’hier, il y a à peine 70 ans, des trains entiers transportaient tout une population comme du bétail pour un aller simple vers un destin fait de cendres et qui hante encore la mémoire – jour et nuit – de ceux qui ont survécu.

Honte à vous !

John Ibonoco

(Reissue)

Les Rita Mitsouko – Le petit train 

The city wakes up on a wet and grey morning: the day will be rainy… again… and again. The city wakes up and is already slightly agitated with its regular and incessant traffic flow, its engine noises which accelerate then slow down suddenly to finally stop at the next red light before setting off again in a hurry on rather fluid lanes. The month of August is doing its work: less traffic, less pedestrians, more parking spaces… and maybe less jerks?

But nothing is less certain! On weekends, people march, they protest, they burn the vaccinodromes, they attack wearing a yellow star against vaccination or the health pass. But what a foul and nauseating bullshit to compare oneself to all this population stigmatized, deported by the henchmen of an anti-Semitic, homophobic, anti-communist, anti-gypsy, anti-vagrant, anti-alcoholic, anti-prostitute, anti-opposition, anti-disabled and mentally ill ideology, anti-democratic, … and murdered by a totalitarian State, the French State of the 40’s at the orders of its boss: the Nazi regime of Hitler’s Germany!

But what a shame to wear a yellow star today when yesterday, barely 70 years ago, entire trains carried an entire population like cattle on a one-way trip to a fate made of ashes that still haunts the memory – day and night – of those who survived.

Shame on you!

John Ibonoco

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. marie dit :

    Bonjour John un texte magnifique, je suis en plein accord avec toi,cela va-t-il finir un jour? oui sûrement mais au bout du compte combien de morts? j’ai un goût amer dans la bouche,n-a-t-on rien de mieux affaire sur notre terre que de s’entretuer les uns les autres? bisous bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Malheureusement j’ai bien m’impression que l’heure est au drame, à a tragédie et à la bêtise.
      Bisous Marie.
      Amitiés
      John

      J’aime

  2. marie dit :

    A reblogué ceci sur Marie des vigneset a ajouté:
    Coucou John je re-blog ton texte magnifique et malheureusement si vrai, je n’ajoute rien, tu as tout dit bonne après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

  3. Shame on you !
    N’avez-vous donc rien appris de l’histoire (ou peut-être dormiez-vous pendant ces cours d’histoire, ainsi que pendant ceux d’instruction civique ?)
    En attendant, foncez, les chaînes de désinformation continue vous confortent dans l’idée que tout opinion, aussi ignoble puisse-t-elle être, est bonne à matraquer.

    Aimé par 1 personne

    1. Euh, j’oubliais, bonne soirée quand même, John.

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Bonjour Jean-Louis,
      Il n’y a plus qu’à reprendre ton commentaire pour en faire un article. Excellent !!!
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  4. Val. dit :

    Oh si notre Coluche
    Était encore parmi nous
    Ses gants de boxe à son violon
    En atterrissage sur bien des Faces
    Il ecraserait bien des Ne(a)zzzz

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Tu m’as fait sourire en repensant à Coluche, son violon et ses gants.
      Merci 😉

      J’aime

  5. Il n’y a rien à ajouter. Tu as tout dit ! J’abonde dans ton sens. Il y a des amalgames irrationnels et honteux. Ou alors une inculture crasse. Note positive : il y a aussi toutes celles et ceux qui comprennent la portée symbolique de certains gestes et ne tombent pas dans cette facile récupération, quelles que soient leur colère. Amitié, John. À bientôt ! Dom

    J’aime

Répondre à toutloperaoupresque655890715 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s