ער דײַנע ווײַסע שטערן

SOUS TES ETOILES BLANCHES

sous tes étoiles blanches
tends-moi ta blanche main.
mes mots qui sont des larmes
dans ta main désirent repos.
vois leur éclat s’assombrir
sous mon regard encavé,
aucun abri je ne trouve
pour en retour te les offrir.

mais je voudrais, dieu familier,
te léguer mes possessions,
car en moi brûle un feu
et en le feu mes journées.
toujours entre caves et trous
pleure ce calme meurtrier.
grimpant plus haut – dessus les toits
je te recherche : où es-tu, où ?

me pourchassent avec démence
arrière-cours, escaliers criards.
pendu en corde de violon rompue
pour toi pourtant je chante encore :
sous tes étoiles blanches
tends-moi ta blanche main.
mes mots qui sont des larmes
dans ta main désirent repos.

Avrom Sutzkever, Abraham, Avrohom Sutzkever, (1913 – 2010) in Lider fun geto, New York, 1946, (Traduit du yiddish par Jean-René Lassalle) est un poète juif yiddish israélien né à Smarhon, ville de l’actuelle Biélorussie et mort à Tel-Aviv. Il est l’un des rares grands poètes yiddish survivant de la Shoah.

UNDER YOUR WHITE STARS

Under Your white stars
Stretch to me Your white hand.
My words are tears,
That want to rest in Your hand.
See, their spark dims
Through my penetrating cellar eyes.
And I don’t have a corner from which
To return them to You.

And yet I still want, dear God,
To confide in You all that I possess,
For in me rages a fire
And in the fire—my days.
But in cellars and in holes
The murderous quiet weeps.
I run higher, over rooftops
And I search: Where are You, where?

Something strange pursues me
Across stairs and yards with lament.
I hang—a ruptured string,
And I sing to You:
Under Your white stars
Stretch to me Your white hand.
My words are tears,
That want to rest in Your hand.

Avrom Sutzkever, Abraham, Avrohom Sutzkever, (1913 – 2010) in Lider fun geto, New York, 1946, (Translated from the Yiddish by Jean-René Lassalle) is an Israeli Jewish Yiddish poet born in Smarhon, a city in present-day Belarus, and died in Tel Aviv. He is one of the few great Yiddish poets to survive the Holocaust.

UNTER DAYNE VAYSE SHTERN

unter dayne vayse shtern
shtrek tsu mir dayn vayse hant.
mayne verter zaynen trern,
viln ruen in dayn hant.
ze, es tunklt zeyer finkl
in mayn kelerdikn blik,
un ikh hob gornit keyn vinkl
zey tsu shenken dir tsurik.

un ikh vil dokh, got, getrayer,
dir fartroyen mayn farmeg,
vayl es mont in mir a fayer
un in fayer mayne teg.
nor in keler un in lekher
veynt di merderishe ru.
loyf ikh hekher – iber dekher
un ikh zukh: vu bistu, vu?

nemen yogn mikh meshune
trep un hoyfn mit gevoy.
heng ikh a geplatste strune
un ikh zing tsu dir azoy:
unter dayne vayse shtern
shtrek tsu mir dayn vayse hant.
mayne verter zaynen trern
viln ruen in dayn hant.

Avrom Sutzkever, Abraham, Avrohom Sutzkever, (1913 – 2010) in Lider fun geto, New York, 1946, (iberzetsung fun der eydish by Jean-René Lassalle) iz a ishral eydisher eydisher dikhter geboyrn in smarhon, a shtot in heyntiker belarusye, aun geshtarbn in sl abib. er iz fun di getseylte groyse eydishe dikhter vos hobn ibergelebt dem khurbn.

ער דײַנע ווײַסע שטערן

אונטער דײַנע ווײַסע שטערן
שטרעק צו מיר בײַן װײַסע האַנט.
מײַנע װערטער זײַנען טרערן
װילן רוען אין דײַן האַנט.
זע, אעס טונקלט וײער פֿינקל
אין מײַן קעלערדיקן בליק
און איך האָב גאָרניט קײן װינקל
זײ צו שענקען דיר צוריק
.

און איך װיל דאָך, גאָט, געטרײַער,
דיר פֿאַרטרױען מײַן פֿאַרמעג.
װײַל אעס מאָנט אין מיר אַ פֿײַר
און אין פֿײַער מײַנע טעג.
נאָר אין קעלער און אין לעחער
װײנט די מערדערישע רו.
לױפֿ איך העחער – איבער דעחער
און איך זוך: װוּ ביסטו, װוּ?

נעמען יאָגן מי משונה
טרעפ און הױפֿן – מיט געװױ.
הענג איך אַ געפלאַצטע סטרונע
אין איך זינג צו דיר אַזױ:
אונטער דײַנע ווײַסע שטערן
שטרעק צו מיר בײַן װײַסע האַנט.
מײַנע װערטער זײַנען טרערן
װילן רוען אין דײַן האַנט
.

Avrom Sutzkever, Abraham, Avrohom Sutzkever, (1913 – 2010) in Lider fun geto, New York, 1946, (איבערזעצונג פון דער ייִדיש by Jean-René Lassalle) איז אַ ישראל יידישער יידישער דיכטער געבוירן אין סמאַרהאָן, אַ שטאָט אין היינטיקער בעלארוסיע, און געשטארבן אין תל אביב. ער איז פון די געציילטע גרויסע יידישע דיכטער וואָס האָבן איבערגעלעבט דעם חורבן.

18 commentaires Ajouter un commentaire

  1. dandanjean dit :

    Merci, j’avais oublié, quel beau rappel ce matin.

    Aimé par 1 personne

  2. karouge dit :

    belle découverte (pour moi). Merci (merci aussi pour la traduction sans laquelle j’aurais eu du mal à suivre…😊)
    Bonne journée, mister John!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Belle journée à toi… et salue tes Pyrénées de ma part.

      J'aime

  3. Je ne connaissais pas, beau texte et belle musique!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Il y a dans ces textes toujours beaucoup d’émotion et d’humanité.

      J'aime

  4. Merci beaucoup pour cette découverte. C’est très beau. Quel destin quand même. Excellente soirée à toi John ! 😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Frédéric,
      Merci d’apprécier et cette poésie, et le poète 😊
      Excellente soirée également
      John

      Aimé par 1 personne

  5. Merci John pour citer ce poète que je connaissais pas. Des paroles à la fois fortes et poétiques, pleines d’émotion.
    Belle fin de journée à toi !
    Biz et amitié.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Dom,
      J’aime beaucoup partager des découvertes qui me touchent. Alors, je te remercie d’avoir également aimé la poésie et l’âme de ce texte.
      Bizzz et amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

      1. Il y a quelques années, une amie m’a offert « Perdu dans la grâce » de Yehuda Amichaï, poète hébreu. Ouvrage magnifique également :
        « L’été j’ai aperçu près de la mer
        Un bébé qui voyait la mer pour la première fois
        Et un vieillard qui la voyait pour la dernière fois
        Assis ensemble dans le sable
        et ils avaient les yeux grands ouverts :
        Chacun sur un autre monde. »

        Je t’embrasse, John, et te souhaite le meilleur 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Bonsoir Dom,
          C’est magnifique ! Je te remercie de me faire découvrir une telle perle.
          Bizzz Dom 😊 et belle soirée. Et regardons dans le même sens, celui de la vie.
          Amitiés
          John

          Aimé par 1 personne

        2. Ça marche ! On fait comme ça 🙂
          Biz et amitié !

          J'aime

        3. ibonoco dit :

          Biz et amitiés 😊

          Aimé par 1 personne

  6. Swannaëlle dit :

    Je ne connaissais pas…une pure merveille qui m’a émue aux larmes ! Merci pour ce moment d’émotion vive 🌹🌹🌹

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Swannaëlle,
      Il y a des moments comme ceux-là, après une lecture ou l’écoute d’un morceau où l’on sent nos émotions bien vivantes. Et c’est très puissant… Alors merci Swannaëlle d’avoir aimé cette poésie celle d’un homme, d’une culture qui porte en elle également beaucoup de sensibilité et la vie.
      Bonne journée
      John

      Aimé par 1 personne

  7. colettedc dit :

    C’est vraiment MAGNIFIQUE ! Merci de ce superbe partage, John !
    Bon jeudi,
    Bises ❤

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      Je te remercie d’apprécier ainsi ce superbe texte empreint d’une belle spiritualité.
      Amitiés 😊
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s