Tell me about love!

Quelques histoires d’amour…

   La couleur des fleurs
S’est fanée, hélas !
     Tandis que, le regard perdu
Je pense à la fuite de mes jours
Dans la nuit où il pleut sans fin.
                                                  (Kok. II ; 113 .)

     Parce qu’en pensant à lui
Je m’étais endormie
     Sans doute il m’apparut.
Si j’avais su que c’était un rêve
Je ne me serais certes pas réveillée.
                                                  (Kok. XII ; 552.)

     Les nuits d’automne
Ont la réputation d’être longues
    Mais quand on les passe avec une personne aimée,
Avant qu’on ne s’en doute
L’aurore est déjà là.
(Kok. XIII ; 635.)

     Triste et solitaire
Je suis une herbe flottante
    A la racine coupée,
Si un courant m’entraîne,
Je crois que je le suivrai.
                                                   (Kok. XVIII ; 938.)

Ono no Komachi (825 – 900), in Anthologie de la poésie japonaise classique, Collection Poésie, Editions Gallimard, Paris, 1988, pp. 121 -122, contemporaine de l’empereur Montoku vers le milieu du IXème siècle, est une poétesse Waka japonaise, l’une des Rokkasen – les six meilleurs poètes waka du début de la période Heian. Ono no Komachi est restée notamment célèbre par sa beauté. Elle est d’ailleurs aujourd’hui synonyme de beauté féminine au Japon. Ono no Komachi est aussi connue pour son talent de poétesse puisqu’elle compte aujourd’hui parmi les trente-six immortels de la poésie mais également pour ses déceptions en amour.

 

Some love stories…

     The color of the flowers
Faded, alas!
     While, the lost glance
I think about running away from my days
On the night when it rains endlessly.
                                                  (Kok. II; 113.)

     Because thinking of him
I had fallen asleep
     Probably he appeared to me.
If I had known it was a dream…
I certainly wouldn’t have woken up.
                                                  (Kok. XII; 552.)

     Autumn Nights
Have the reputation of being long
    But when you spend them with a loved one,
Before you know it
The dawn is already here.
                                                   (Kok. XIII; 635.)

     Sad and lonely
I’m a floating grass
    At the cut root,
If a current drags me,
I think I’ll follow him.
                                                   (Kok. XVIII; 938.)

 

Ono no Komachi (825 – 900), in Anthologie de la poésie japonaise classique, Collection Poésie, Editions Gallimard, Paris, 1988, pp. 121 -122, contemporary of Emperor Montoku in the mid-9th century, is a Japanese Waka poetess, one of the Rokkasen – the six best Waka poets of the early Heian period. Ono no Komachi has remained particularly famous for her beauty. Today she is synonymous with feminine beauty in Japan. Ono no Komachi is also known for her talent as a poetess, as she is now one of the thirty-six immortal poets, but also for her disappointments in love.

 

 

35 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    Quelle douceur ! Quelle délicatesse dans ces mots choisis avec soin.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      En effet, c’est tout simplement beau.

      Aimé par 1 personne

  2. Kae Browneyes dit :

    Bonjour,
    pourriez vous m’indiquer de qui est l’illustration? j’adore!

    Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Je vous en prie.

          J'aime

  3. Très beaux ces poèmes d’amour, dans une époque qui en manque cruellement.
    Bonne journée, John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Jean-Louis,
      Il nous faut de la douceur et de la beauté
      Belle journée
      John

      Aimé par 2 personnes

        1. ibonoco dit :

          Alors,
          On va essayer de donner un peu de couleur et de chaleur à nos journées et nuits.

          J'aime

  4. André dit :

    Voilà qui donnerait envie d’apprendre le japonais … entre autres 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Pourquoi pas ? 😉

      Aimé par 1 personne

      1. André dit :

        Pourquoi pas, en effet … peut être parce que ça risque d’être long 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          C’est justement en pensant au temps que devait prendre l’apprentissage du japonais que je t’ai répondu. Et à mon avis, il en faut des « lustres ».

          J'aime

  5. gibulène dit :

    oh ! ma mémé avait une voix très acidulée, une petite bouche en cul de poule et un rouge à lèvre vif…. et elle chantonnait cette chanson !!! quel bon souvenir !!! jolies poésies bien dans l’esprit Japonais : brèves et concises 😉 bon après midi John

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Hélène,
      Hé oui ! c’est une musique d’un autre temps qui nous rappelle quelques souvenirs de famille.
      bel après-midi
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  6. Lazuli Biloba dit :

    Merci, John, pour ce moment de vertige poétique. Alors que notre vie ne tient qu’à un fil, cette voix venue de si loin semble si vivante !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et elle est vivante, en effet. C’est la magie que produit la poésie.

      J'aime

  7. marie dit :

    Bonjour John rien à ajouter juste superbement beau bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Bel après-midi à toi aussi.
      John

      J'aime

  8. Dominique dit :

    Ses phrases ont la finesse d’un trait de plume.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Mais que c’est joliment bien dit 😊😊😊. Et c’est sincère

      J'aime

  9. Bibliofeel dit :

    J’adore ces petits poèmes japonais. Peut-on parler de haïkus? Merci, ce blog est original et bien sympathique ! Alain

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir,
      Je ne sais pas si l’on peut vraiment parler de haïkus. Pour autant, la forme même de ces petits poèmes a certainement conduit à l’écriture de haïkus.
      Bonsoir Alain
      John

      Aimé par 1 personne

  10. C’est beau, pointu de citer une poétesse Japonaise très ancienne!

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie-Christine,
      J’apprécie vraiment.

      J'aime

  11. Comme tu le dis c’est simplement beau ! Merci John et belle soirée.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Belle soirée Catherine 😊

      Aimé par 1 personne

  12. Superbe ! En quelques mots elle trace des émotions fortes.
    Merci pour la belle découverte, John

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Laurence,
      C’est la puissance de son écriture, de cette façon de dire, d’aimer en quelques lignes.
      John

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Belle soirée Laurence 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Belle soirée à toi aussi, John 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Merci Laurence,
          Et belle journée 😊

          J'aime

  13. Edmée dit :

    C’est doux, amer et sucré… très délicat…

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Edmée,
      C’est une goutte de douceur qui fait du bien.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s